CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifique
  Accueil > La recherche en sciences humaines et sociales>RTP Taphonomie

RTP Taphonomie

Présentation

" Qu’est-ce que la taphonomie ? un outil.

Que peut-on faire d’un outil ? Tout.

Cela dépend du chercheur, de son

objet d’étude et des buts recherchés."

Pour paraphraser E. de Roux

au sujet des Musées (in A.Viel, 2002,

Le musée cannibale, GHK, Neuchatel : 231).

 

 

Coordinateur Département EDD-CNRS : Robert Chenorkian
Responsable du RTP : Jean-Philip Brugal, paléontologue-archéozoologue (UMR 6636, Aix-en-Provence)

Le RTP « Taphonomie » a vu le jour suite à la demande formulée par J.-Ph. Brugal, en étroite collaboration avec P. Fosse, et fait suite à une réunion organisée fin novembre 2005 sur ce thème à Toulouse (UMR 5608) (cf.CR in BSPF, 2006, 103(1) : 198). Sa création, soutenue par le CNRS- Dpt EDD, en concertation avec le Dpt SHS, a été actée fin Avril 2007.

 

Ce réseau a pour vocation de fédérer les chercheurs, unités de recherches et institutions travaillant sur la Taphonomie ou en utilisant les outils et concepts, de favoriser la mise en commun et la diffusion des référentiels et des connaissances, et de susciter ou soutenir des actions spécifiques d’analyses, d’échanges et de collaboration. Ces missions ont pour objectifs de favoriser l’émergence de démarches inter- et/ou pluridisciplinaires, dans une approche largement diachronique intégrant en particulier les domaines des Sciences de l’Environnement et des Sciences Humaines (Archéologie).

 

La constitution d’un bureau (ou comité de pilotage) a pour but immédiat de réunir des chercheurs seniors de différentes disciplines (archéozoologie, géoarchéologie, paléontologie, anthropologie), couvrant l’ensemble du Quaternaire (Pléistocène et Holocène). D’autres personnels pourront être sollicités par la suite pour renforcer la pluridisciplinarité. Ce bureau s’est réuni le 8 Juin 2007 avec pour ordre de jour de préciser les objectifs et établir un premier plan de travail pour les mois qui viennent.

 

La Taphonomie (du grec ‘taphos’, tombeau, et ‘nomos’ lois) s’attache à l’étude des lois de l’enfouissement. Son développement, ces dernières années, est manifeste dans les domaines bio-géologiques et met en évidence les rapports étroits liant des données biologiques, géologiques et anthropiques et les implications et connections essentielles avec les paléoenvironnements (climat) et la palethnographie (culture). Un point central concerne la conservation différentielle, soit le degré d’altération des objets d’études en fonction de leurs caractéristiques physico-chimiques et mécaniques, qui conditionnent leur résistance aux différents agents de dégradation et modifications. De tels phénomènes relèvent naturellement d’approches quantitatives s’appuyant sur des outils statistiques adaptés et performants. Cette démarche a donc pour but d’évaluer l’intégrité des ensembles étudiés et donc d'identifier clairement les biais introduits (sensu perte d’informations), et d’accéder aux mécanismes ou processus concernant le Passé.  Il est convenu que le champ de Recherche de la Taphonomie (sous l’angle méthodologique) concerne une large diversité d’objets d’étude, et de fait il peut être mis au service de problématiques très diverses relevant de disciplines parfois éloignées, avec des observations micro- à macro-analytiques. Il s’agit donc à la fois d’un outil et d’un concept puissant, et son champ d’application apparaît immense. L’un des objectifs premiers du RTP sera d’en proposer une délimitation, soutenue par l’historique de ce terme et le développement des applications. L’apport épistémologique d’une telle démarche ne devrait pas être occulté (dans un souci évolutionniste).

 

 

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits