CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifique
  Accueil > La recherche en sciences humaines et sociales > Favoriser l’interdisciplinarité autour d’une thématique commune : la normativité

Vie des Laboratoires

 

Favoriser l’interdisciplinarité autour d’une thématique commune : la normativité

UMR8103 Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne

1er mars 2018

 

L’Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (ISJPS, UMR8103, CNRS / Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) est un laboratoire de recherche interdisciplinaire qui, depuis le 1er janvier 2015, entend réussir le pari de fédérer des équipes de droit public, de droit privé, d’histoire du droit, d’anthropologie juridique et de philosophie autour d’un projet commun construit par un dialogue entre les disciplines concernées : la compréhension du phénomène normatif contemporain dans le contexte de la globalisation.

Bien identifié sur le plan scientifique, l’ISJPS fait preuve d’attractivité puisque, depuis 2016, quatre nouvelles chercheures CNRS ont demandé et obtenu leur affectation à l’unité. Celle-ci comprend sept chercheurs CNRS, cinquante-neuf enseignants-chercheurs (dont vingt maîtres de conférences) et trente-neuf professeurs répartis au sein de sept équipes, héritage des différents centres de recherche qui ont intégré l’unité : Normes sciences et techniques, dirigée par Christine Noiville et Dominique Thouvenin, Droit constitutionnel dirigée par Bertrand Mathieu et Michel Verpeaux, Philosophie contemporaine dirigée par Sandra Laugier, Droit comparé et internationalisation du droit dirigée par Isabelle Fouchard et Kathia Martin-Chenut, Etudes et recherches sur l’Administration publique dirigée par Maryse Deguergue, Histoire de la pensée juridique moderne et théorie du droit dirigée par Nicolas Warembourg et Anthropologie juridique de Paris dirigée par Gilda Nicolau et Alix Toublanc.

L’élargissement numérique et disciplinaire de l’unité a conduit à une réorientation de la politique scientifique centrée sur l’interdisciplinarité. L’ambition de l’unité est ainsi de s’appuyer sur la qualité de la recherche de chacune de ces équipes pour développer des axes collectifs transversaux aux équipes, mobilisant chaque fois plusieurs disciplines, au profit d’une meilleure compréhension du phénomène normatif contemporain dans le contexte de la globalisation. Ainsi se sont créés depuis le début de l’année sept axes de recherche transversaux :

  • Big data (Dominique Thouvenin, Joël Moret-Bailly, Christine Noiville, Sandra Laugier, Emmanuel Picavet),
  • Démocratie (Sandra Laugier, Dominique Rousseau),
  • Droit commun (Isabelle Fouchard, Kathia Martin-Chenut, Anne Rousselet-Pimont),
  • Droit global (Hervé Ascensio et Pascale Gonod),
  • Environnement (Elodie Bertrand),
  • Genre (Julie Mazaleigue-Labaste),
  • RSE (Kathia Martin-Chenut et Emmanuel Picavet).

Autour de cette thématique commune, l’Institut a obtenu le financement de plusieurs projets scientifiques par des sources diverses (Appel à politique scientifique de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Bonus Qualité Recherche (BQR), Mission de recherche Droit et Justice, ANR, LIA CNRS) qui témoigne du succès de l’élargissement du périmètre disciplinaire et de la bonne synergie interdisciplinaire engendrée par la thématique de la normativité.

De nombreux programmes de recherche sont développés au sein de l’ISJPS, que ce soit à l’intérieur des équipes ou dans le cadre des axes transversaux. Au cours de l’année 2017, ont été organisés 10 colloques internationaux et journées d’études, 6 tables-rondes et 26 séminaires, auxquels s’ajoutent 6 cycles de séminaires mensuels. La nouvelle collection de l’ISJPS aux éditions Mare et Martin s’est enrichie de six publications : Le droit interne des partis politiques, L’imprévu et le droit, Pouvoir et devoir du juge d’instruction, Sociétés carcérales, Principe de précaution, Privations de liberté, Le juge et l’Etat.


contact Contact :
Rafaele Pedersen, Rafaele.Pedersen@univ-paris1.fr

 

en savoir plus En savoir plus sur l’Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne

 

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits