CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifique
  Accueil >La recherche en sciences humaines et sociales> Information scientifique et technique > HAL-SHS - Archive ouverte en Sciences de l'Homme et de la Société

HAL-SHS - Archive ouverte en Sciences de l'Homme et de la Société

Réseaux sociaux et archives ouvertes :
HAL versus Academia.edu ou Research Gate

 

De plus en plus de chercheurs sont présents sur les réseaux sociaux, notamment ceux qui sont spécialement destinés à la science et aux chercheurs et enseignants chercheurs comme Research Gate, Academia.edu ou bien encore My Science Work.

Pour beaucoup de chercheurs la présence sur les réseaux sociaux permet notamment :

  • de faire une page web et d'y faire figurer ses publications, ses activités, et de le faire rapidement avec un outil très simple d'utilisation et demandant un minimum de saisie ;
  • d'améliorer sa propre visibilité et de la mesurer : la force de diffusion de ces réseaux sur le net est importante et le système interne de statistiques et de notifications sur les consultations de son profil ou de ses papiers informent sur la réception de ses travaux par la communauté scientifique ;
  • de suivre des travaux de recherche et d'échanger des connaissances : les réseaux sociaux font partie des sources de veille du chercheur et lui permettent de suivre l'activité d'autres chercheurs et des thématiques intéressantes ;
  • de se mettre en relation les uns avec les autres : les réseaux permettent de garder le lien entre les chercheurs. Leur aspect « Forum » permet d'engager le débat et leur orientation très internationale donne accès à des communautés plus larges au-delà de la France.

 

Tous ces réseaux sont basés sur le principe de la mise en ligne du texte intégral des articles. Ils prônent l'accès ouvert et encourage les utilisateurs au partage des connaissances par le dépôt de leur travaux de recherche.

Participer à un réseau social c'est donc transmettre ses données et le texte intégral de ses publications à des entreprises privées comme Research Gate ou Academia. A minima, cela signifie laisser à ces entreprises privées des droits sur ses propres données et sur les travaux scientifiques déposés.

en savoir plus Lire à ce sujet : Protection et propriété des données sur Academia.edu et ResearchGate, Christophe Benech

 

Le dépôt dans une archive ouverte, comme HAL, est donc plus sécurisé et contrôlé et garantit à contrario de rester dans le cadre de la recherche publique, de permettre une description plus complète et plus riche de ses travaux scientifiques et surtout d'assurer réellement un accès libre, gratuit et pérenne à ses données.

On peut constater dans la communauté des chercheurs une certaine confusion entre ces deux outils, et donc entre les enjeux de la visibilité et ceux du libre accès.

en savoir plus Lire à ce sujet : Les réseaux sociaux scientifiques, la visibilité et l'open access, Eric Verdeil

 

Nous voudrions ici inciter les chercheurs à utiliser les réseaux sociaux avec prudence et pour ce qu'ils sont, c'est-à-dire des outils de diffusion et de mise en relation. Utilisez les réseaux sociaux pour leurs fonctions sociales uniquement et HAL pour la pérennité des données et le libre accès !!

Si vous êtes utilisateurs d'Academia.edu ou de Research Gate, nous vous conseillons de déposer vos fichiers sur une archive ouverte comme HAL et de faire ensuite un lien vers ces fichiers depuis l'un ou l'autre de ces réseaux sociaux. Préférez le lien vers vos publications déposées sur Hal plutôt que le dépôt sur le site du réseau social.

 

en savoir plus Voir une webographie
en savoir plus Lire la synthèse Pour une utilisation critique des réseaux sociaux académiques d'Aline Bouchard

 

Le pôle IST de l'InSHS est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions sur les réseaux sociaux de chercheurs et leur utilisation.

 

 

Rédacteur : Odile Contat

 

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits