CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifique
  Accueil >La recherche en sciences humaines et sociales> Information scientifique et technique > Politique de soutien aux revues scientifiques

Politique de soutien aux revues scientifiques


 

La publication d'articles dans des revues scientifiques est un enjeu important pour les institutions de recherche françaises. Vecteur essentiel de la visibilité des travaux des chercheurs, il est fondamental de développer leur diffusion et leur impact1.

Cette publication a un coût très important pour les institutions publiques qui financent en amont le processus de production et la plus grande partie des coûts éditoriaux2, sans compter en aval l'achat par les bibliothèques pour la mise à disposition auprès des chercheurs.

 

La politique de soutien aux revues scientifiques est un des outils que l'InSHS déploie afin :

  • d'aider au rayonnement des périodiques scientifiques en sciences humaines et sociales en France et à l'international ;
  • de soutenir les publications des chercheurs et des enseignants-chercheurs ;
  • de favoriser la promotion des différentes communautés scientifiques.
  • d'accompagner la mise en place de bonnes pratiques éditoriales et ainsi de permettre une professionnalisation des revues scientifiques
  • d'aller vers une meilleure diffusion et une plus grande visibilité des travaux de la recherche notamment grâce à la promotion de l'accès ouvert

 

Le soutien de l'InSHS aux revues scientifiques prend deux formes. Les revues peuvent bénéficier d'une aide financière directe, par le biais d'une subvention annuelle, ou d'une aide à l'activité éditoriale par le maintien ou l'affectation d'un IT. De plus depuis 2011, l'InSHS mène une politique spécifique en matière d'aide à la traduction en anglais, en version numérique, pour 5 revues françaises majeure dans leur champ disciplinaire.

 

L'aide apportée par l'InSHS aux revues ne relève pas d'une politique de labellisation ou de classement, et l'absence d'une telle aide ne remet donc pas en cause la qualité scientifique d'une revue. L'InSHS a décidé de soutenir par ses moyens matériels et humains une édition scientifique ouverte et transparente, conforme aux normes et aux bonnes pratiques internationales.

 

Dans l’attribution de cette aide, l'InSHS insiste sur la qualité de la présentation et des contenus des revues, sur la rigueur de l'organisation et des procédures d'évaluation des articles, sur l'importance et la qualité de la diffusion numérique et sur la visibilité et le caractère international de la publication. L’Institut agit ainsi en conformité avec la stratégie du CNRS en matière d’Information Scientifique et Technique et en application des grandes orientations de la France et de l’Europe dans ce domaine.

 

Dans ce cadre, l'InSHS s'appuie:

  • sur l'expertise des membres du Comité national de la recherche scientifique, dont l'avis est consultatif ;
  • sur un ensemble de critères scientifiques et documentaires ;
  • sur les priorités scientifiques de l'Institut.

 

L’ensemble de ces critères définis ci-dessous a pour objectif une diffusion au sein des revues françaises des bonnes pratiques internationales en matière d'édition scientifique. (Voir notamment les critères de Latindex qui nous ont beaucoup inspirés).

 

Conformément aux engagements du CNRS, l'InSHS est attaché à la mise en place d'un large accès ouvert aux travaux scientifiques financés sur fonds publics (dépôt en archives ouvertes avec un embargo au maximum d'un an pour les SHS – article 17 de la loi numérique). Il reste néanmoins attentif aux débats sur les conditions de mise en place de cet accès ouvert et conscient des impératifs des modèles économiques des revues en SHS et de l'importance du dialogue avec les éditeurs. Les pratiques que l'InSHS souhaite voir mises en œuvre pour les revues sont une diffusion en accès ouvert ou après une barrière mobile la plus courte possible (idéalement 1 an, au maximum 2 ans).

 

Les revues n’ayant pas de diffusion numérique pour les années les plus récentes et les revues ayant une diffusion numérique entièrement payante ne peuvent être éligible à l’aide de l’InSHS.

 

La mise en place de la chaine éditoriale XML-TEI, développée par le pôle Document numérique de la MRSH de Caen est fortement soutenue et recommandée par l’InSHS pour l’ensemble des supports.

 

Vous trouverez ci-dessous le bilan de l’aide aux revues pour la campagne qui a eu lieu au printemps 2015 pour l’aide 2016-2017 et qui concerne les subventions et le soutien en personnel.
La prochaine campagne de soutien aura lieu au printemps 2017 pour la subvention 2018-2019. Les revues bénéficiant d’un IT à temps partiel ou plein sont invitées à déposer un dossier de demande de soutien. Les informations seront disponibles sur cette même page.

 

 

contact Pour tout renseignement complémentaire contactez Odile Contat, tel. 01 44 96 45 37.


en savoir plus Bilan de la campagne de soutien pour 2016-2017

en savoir plus Revues soutenues par l'InSHS en 2016

en savoir plus L'aide à la traduction des revues


 

Les critères d'éligibilité

Présentation de la revue (version papier et/ou électronique)

  • Visibilité de l'entité éditrice, du directeur ou de la directrice, de l'adresse et du lieu d'édition physique de la revue et d'une page de présentation (titre, volume, ISSN, date, etc.) ;
  • Affichage de la composition des instances de la revue avec les affiliations des membres ;
  • Affichage de la politique éditoriale de la revue : objectifs, thématique et/ou public ;
  • Identification des auteurs (fonction et affiliation) ;
  • Descriptif bibliographique au début de l'article et/ou modèle de citations de l'article.
  • Ancienneté minimum 1 à 2 ans (4 à 6 numéros)

 

Contenus scientifiques de la revue

  • Publication à destination des communautés scientifiques de travaux scientifiques : les articles doivent refléter des travaux de recherche (par opposition à des comptes rendus ou notes de lecture) ;
  • Publication de travaux de recherche originaux (non encore publiés) : mention de l'exigence d'originalité dans la présentation de la revue ou les instructions aux auteurs – par exemple, « pas de soumission à d'autres revues » ;
  • Régularité de la parution : revue paraissant l'année de sa datation ;
  • Instructions aux auteurs : bibliographie normalisée, feuille de style, etc. ;
  • Périodicité de la publication et nombre d'articles publiés.
  • Nombre d’articles spontanés reçus

 

Organisation et ouverture de la revue

  • Ouverture et pluralisme des instances éditoriales : présence de chercheurs venus d'institutions différentes et représentants de courants de pensée différents (en évitant la présence de plus d'un tiers de membres d'une même institution) ;
  • Fonctionnement et renouvellement régulier des instances éditoriales : le rédacteur en chef de la revue doit également disposer d’un mandat de 4 à 5 ans renouvelable une fois;
  • Présence significative d'auteurs extérieurs à l'entité éditrice (50% des travaux publiés au minimum) ;
  • Délai de réponse aux auteurs et délai de publication raisonnables (4 mois pour l’évaluation et 6 à 12 mois pour la publication) ;
  • Instances dans la revue : Rédaction/comité de rédaction (définit la politique éditoriale, prépare les livraisons, sélectionne les manuscrits, choisit les experts et assure le lien entre ceux-ci et les auteurs) ; Comité de lecture (ouvert ou non, vivier d’experts pour l’évaluation) ; Comité/conseil scientifique évalue périodiquement la politique éditoriale et les objectifs scientifiques de la publication.

 

Procédure d'évaluation des articles

  • Double expertise en double aveugle : procédure anonyme ; grille d'expertise à disposition des experts ; critères et procédure d'évaluation publics (en ligne sur le site de la revue) ;
  • Expertise extérieure à l'entité et/ou à l'éditeur : au moins 1 expert en dehors des instances de la revue pour chaque article évalué;
  • Pour les numéros thématiques, appel à contributions systématique et expertise extérieure des articles
  • Rapport d'expertise envoyé à l'auteur sous forme originale ou sous une forme synthétisée ;
  • Visibilité de la date de réception et d'acceptation des articles (indiquer les deux dates) dans le format papier et dans la version en ligne ;
  • Taux de rejet des articles.

 

Diffusion et de visibilité (version papier et/ou numérique)

  • Importance de la diffusion pour le support papier et/ou numérique : nombre d'abonnement papier et/ou de téléchargement et visites des sites/portails ;
  • Qualité et couverture de la version numérique de la revue : accès en ligne au texte intégral pour l'ensemble des numéros de la revue (y compris les plus récents) ; Durée raisonnable de la barrière mobile (2 ans maximum y compris l’année en cours) ;
  • Diffusion sur un ou plusieurs portails français et/ou étrangers + site web de la revue ;
  • Qualité du référencement de la revue : présence dans les grandes bases de données bibliographiques nationales et internationales ; présence dans les listes de revues HCERES/AERES, ERIH, et dans les bases de données bibliométriques WOS, Scopus, etc.

 

Dimension internationale

  • Ouverture internationale dans la composition des comités ;
  • Pourcentage des auteurs étrangers et des articles en langue étrangère ;
  • Part des abonnements à l'étranger et notamment des institutions étrangères ;
  • Présence de résumés, mots clés et sommaires bilingues (version papier et numérique) ;
  • Version bilingue du site web + du portail de diffusion + des articles de la revue.

 

L'InSHS est attentif au respect de la parité au sein des instances des revues qu'il soutient.

 

 

 

1.Odile Contat, Didier Torny. « Les revues en sciences humaines et sociales à l'heure des communs », Revue d'histoire moderne et contemporaine, 2015, Économie et politique de l'« accès ouvert » : les revues à l'âge numérique, pp.62-70.


2.
Odile Contat, Anne-Solweig Gremillet. « Publier : à quel prix ? Étude sur la structuration des coûts de publication pour les revues françaises en SHS », Revue française des sciences de l'information et de la communication 7 | 2015, mis en ligne le 13 octobre 2015, consulté le 03 août 2016.

 


Rédacteur : Odile Contat

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits