CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifique
  Accueil >La recherche en sciences humaines et sociales> Information scientifique et technique > Soutien ayx revues scientifiques

Soutien aux revues scientifiques


 

Politique de soutien aux revues scientifiques

Cette politique est un des outils que l'InSHS déploie afin :

  • d'aider au rayonnement des périodiques scientifiques en sciences humaines et sociales en France et à l'international ;
  • de soutenir les publications des chercheurs et des enseignants-chercheurs ;
  • de favoriser la promotion des différentes communautés scientifiques.

Le soutien de l'InSHS aux revues scientifiques prend deux formes. Les revues peuvent bénéficier d'une aide financière directe, par le biais d'une subvention annuelle, ou d'une aide à l'activité éditoriale par le maintien ou l'affectation d'un IT via une unité de recherche.

L’aide financière directe apportée par l'InSHS aux revues ne relève pas d'une politique de labellisation ou de classement, et l’absence d’une telle aide ne remet donc pas en cause la qualité scientifique d’une revue. Dans l’attribution de cette aide, l'InSHS insiste sur la qualité de la présentation et des contenus des revues, sur la rigueur de l'organisation et des procédures d'évaluation des articles, sur l'importance et la qualité de la diffusion numérique et sur la visibilité et le caractère international de la publication. L’Institut agit ainsi en conformité avec la stratégie du CNRS en matière d’Information Scientifique et Technique et en application des grandes orientations de la France et de l’Europe dans ce domaine.

Dans ce cadre, l'InSHS s'appuie:

  • sur l'expertise des membres du Comité national de la recherche scientifique, dont l'avis est consultatif ;
  • sur la définition d'un ensemble de critères scientifiques et techniques ;
  • sur les priorités scientifiques de l'Institut.

L’ensemble de ces critères scientifiques et techniques définis ci-après visent à diffuser et à améliorer au sein des revues françaises les bonnes pratiques internationales en matière d'édition scientifique. (Voir notamment les critères de Latindex qui nous ont beaucoup inspirés).

Conformément aux engagements du CNRS, l'InSHS est attaché à la mise en place d'un large libre accès aux travaux scientifiques financés sur fonds publics (dépôt en archives ouvertes avec un embargo au maximum d'un an pour les SHS – article 17 de la loi Lemaire). Il reste néanmoins attentif aux débats sur les conditions de mise en place de ce libre accès et conscient des impératifs des modèles économiques des revues en SHS et de l'importance du dialogue avec les éditeurs. Les pratiques que l'InSHS souhaite voir mises en œuvre pour les revues sont une diffusion en libre accès ou après une barrière mobile la plus courte possible.

Les revues n’ayant pas de diffusion numérique pour les années les plus récentes et les revues ayant une diffusion numérique entièrement payante ne peuvent être éligible à l’aide de l’InSHS.

La mise en place de la chaine éditoriale XML-TEI, développée par le pôle Document numérique de la MRSH de Caen est fortement soutenue et recommandée par l’InSHS.

 

Ouverture de la campagne 2015 de soutien à l’édition scientifique pour 2016-2017

Au cours du deuxième trimestre de l’année 2015, l’InSHS lance une campagne d’aide à l’édition aussi bien à destination des responsables de revues établies, qu’à l’attention de nouvelles initiatives éditoriales, qui émergent sur certaines thématiques ou autour d’objets interdisciplinaires.

Toutes les revues souhaitant bénéficier d’une aide à l’édition scientifique pour les années 2016-2017 doivent déposer un dossier de demande avant la fin du mois d’août de cette année.

Les revues bénéficiant d’un IT à temps partiel ou plein sont invitées à déposer un dossier de demande de soutien.

Le dossier de demande consiste d’abord en un formulaire en ligne, accessible ici. Ce formulaire étant assez long, nous vous conseillons de télécharger ici l’ensemble des questions afin de rassembler par avance les informations nécessaires et de remplir le questionnaire en ligne dans un second temps. Il est possible de commencer la saisie, d’enregistrer ses réponses et de reprendre le formulaire dans une session ultérieure. Si toutes les questions ne sont pas indiquées comme obligatoires dans le formulaire en ligne, il s’agit bien de répondre à toutes celles qui concernent votre revue et cela de la façon la plus précise et complète possible.

Des pièces complémentaires sont nécessaires selon les cas : voir les instructions détaillées ici.
Ces pièces complémentaires doivent être envoyées avant la date de clôture à : INSHS Revues

Nous accuserons réception pour chaque dossier complet (formulaire en ligne et pièces complémentaires).

Cette campagne sera ouverte entre le 27 avril et le 28 août 2015 et concerne le soutien pour les années 2016 et 2017.

Le calendrier de la campagne se déroulera comme suit : ouverture de la campagne en avril 2015 ; dépôt des dossiers jusqu’au 28 août 2015 ; passage aux sections du comité national à l’automne 2015 ; arbitrage de l’InSHS au début de l’année 2016 avec envoi des lettres de décisions aux revues aux alentours de février 2016.

Vous pouvez consulter ci-dessous l’ensemble des critères pris en compte.

Pour tout renseignement complémentaire, contactez Odile Contat, tel. 01 44 96 45 37.

 

Les critères d'éligibilité

Présentation de la revue (version papier et/ou électronique)

  • Visibilité de l'entité éditrice, du directeur, de l'adresse et du lieu d'édition physique de la revue et d'une page de présentation (titre, volume, ISSN, date, etc.) ;
  • Affichage de la composition des instances de la revue avec les affiliations des membres ;
  • Affichage de la politique éditoriale de la revue : objectifs, thématique et/ou public ;
  • Identification des auteurs (fonction et affiliation) ;
  • Descriptif bibliographique au début de l'article et/ou modèle de citation de l'article.
  • Ancienneté minimum 1 à 2 ans (4 à 6 numéros)

Contenus scientifiques de la revue

  • Publication à destination des communautés scientifiques de travaux scientifiques : les articles doivent être des travaux de recherche (par opposition à des comptes rendus ou notes de lecture) ;
  • Publication de travaux de recherche originaux (non encore publiés) : mention de l'exigence d'originalité dans la présentation de la revue ou les instructions aux auteurs – par exemple, « pas de soumission à d'autres revues » ;
  • Régularité de la parution : revue paraissant l'année de sa datation ;
  • Instructions aux auteurs : bibliographie normalisée, feuille de style, etc. ;
  • Périodicité de la publication et nombre d'articles publiés.

Organisation et ouverture de la revue

  • Ouverture et pluralisme des instances éditoriales : présence de chercheurs venus d'institutions différentes et représentants de courants de pensée différents (en évitant la présence de plus d'un tiers de membres d'une même institution) ;
  • Fonctionnement et renouvellement régulier des instances éditoriales : (les membres des instances doivent disposer d'un mandat à durée déterminée) ;
  • Présence significative d'auteurs extérieurs à l'entité éditrice (50% des travaux publiés) ;
  • Délai de réponse aux auteurs et délai de publication raisonnables (4 mois pour l’évaluation et 6 à 12 mois pour la publication) ;
  • Instances dans la revue : Rédaction/comité de rédaction (définit la politique éditoriale, prépare les livraisons, sélectionne les manuscrits, choisit les experts et assure le lien entre ceux-ci et les auteurs) ; Comité/conseil scientifique évalue périodiquement la politique éditoriale et les objectifs scientifiques de la publication.

Procédure d'évaluation des articles

  • Double expertise en double aveugle : procédure anonyme ; grille d'expertise à disposition des experts ; critères et procédure d'évaluation publics (en ligne sur le site de la revue) ;
  • Recours extérieur à l'entité ou à l'éditeur : au moins 1 expert en dehors des instances de la revue ;
  • Rapports d'expertise envoyés à l'auteur sous forme originale ou sous une forme synthétisée ;
  • Visibilité de la date de réception et d'acceptation des articles (indiquer les deux dates) ;
  • Taux de rejet des articles.

Diffusion et de visibilité (version papier et/ou électronique)

  • Importance de la diffusion pour le support papier et/ou électronique : nombre d'abonnement papier et/ou de téléchargement et visites des sites/portails ;
  • Qualité et couverture de la version électronique de la revue : accès en ligne au texte intégral pour l'ensemble des numéros de la revue (y compris les plus récents) ; Durée raisonnable de la barrière mobile (2 à 3 ans) ;
  • Diffusion sur un ou plusieurs portails français ou étrangers + site web de la revue ;
  • Présence dans les grandes bases de données bibliographiques nationales et internationales ;
  • Présence dans les listes AERES, ERIH, WOS, Scopus, etc.

Dimension internationale

  • Ouverture internationale dans la composition des comités ;
  • Pourcentage des auteurs étrangers et des articles en langue étrangère ;
  • Part des abonnements à l'étranger et notamment des institutions étrangères ;
  • Présence de résumés, mots clés et sommaires bilingues (version papier et électronique) ;
  • Version bilingue du site web + du portail de diffusion + des articles de la revue.

 

L'InSHS est attentif au respect de la parité au sein des instances des revues qu'il soutient.

 

Bilan du soutien à l'édition pour 2014-2015

220 revues ont déposé un dossier de demande de soutien à l'InSHS lors de la campagne 2013 pour l'aide 2014-2015, soit 50 dossiers de plus que pour la campagne précédente. La ligne budgétaire consacrée à cette action de l'InSHS est de 140 000€ par an, comme les deux années précédentes.

En 2014, 159 revues sont soutenues par l'InSHS :

  • 99 revues bénéficient d'une subvention financière annuelle dont le montant s'échelonne entre 1000€ et 3000€ pour un budget total d'environ 140 000 euros ;
  • 89 revues bénéficient d'un IT : près de 54 emplois en Equivalent Temps Plein ;
  • 32 revues ont à la fois un IT et une subvention ;
  • 5 revues bénéficient d'une aide spécifique en matière de traduction.

 

Sur les 99 revues subventionnées :

  • 68 revues étaient déjà soutenues et 31 revues le sont pour la première fois ;
  • 22 revues ont été créé avant 1950, 58 entre 1950 et 2000 et 19 depuis 2000, soit près de 20% de jeunes revues soutenues ;
  • 14 revues sont des revues purement électroniques et 84 revues possèdent à la fois une version papier et une version numérique ;
  • 22 revues sont diffusées entièrement en libre accès et 51 ont une barrière mobile inférieur à 3 ans;
  • 24 sont édités par des associations, 10 par un laboratoire et 24 par des éditeurs non commerciaux, 41 par des éditeurs commerciaux ;
  • Les subventions sont versées à 40 associations, 18 laboratoires, 18 éditeurs non commerciaux et 23 éditeurs commerciaux.

 

Les revues ont été informées de la décision de l'InSHS (lettres avec explications) et ont reçu le(s) rapport(s) des sections du Comité national. Un bilan précis de la campagne de soutien a été envoyé aux présidents de sections.

L'Institut accorde son soutien la plupart du temps pour deux années, 2014 et 2015, mais le versement de la subvention 2015 peut parfois être soumis à condition, notamment des mises en conformité par rapport à certains critères comme la durée de la barrière mobile.

La prochaine campagne de soutien aura donc lieu au printemps 2015 pour la subvention 2016-2017. Les informations seront disponibles sur cette même page.

en savoir plus Liste des revues soutenues en 2014

 

L'aide à la traduction des revues

Depuis 2011, l'InSHS mène une politique spécifique en matière de traduction des revues en anglais. Il s'agit d'accompagner les revues françaises, de notoriété internationale, qui souhaitent offrir une version en anglais disponible en ligne. La proposition est celle du financement de la traduction, en anglais, en version électronique, de l'ensemble des articles parus annuellement, parallèlement à la version papier française et à la version électronique française de la revue.

Les objectifs définis par l'InSHS dans cette politique d'aide à la traduction des revues :

  • projection vers toutes les communautés scientifiques non francophones des résultats de recherches parues dans les revues françaises ;
  • défense de la langue française, en aidant à la traduction en anglais qui permet de préserver la rédaction en français et donc la pensée en français pour les chercheurs ;
  • aide à l'émergence de revues qui ne soient plus seulement des revues françaises lues à l'étranger mais des revues internationales.

En 2014, cinq revues bénéficient de cette aide spécifique : les Annales Histoire, Sciences Sociales, la Revue française de science politique, la Revue française de sociologie, l'Espace Géographique et Clio femmes genre histoire.

Les entretiens préalables que nous avons menés ont indiqué qu'il est indispensable que la direction des revues concernées soit prête à assumer ce passage. Nous avons donc choisi d'accompagner des revues déjà engagées dans ce type d'action ou prêtes à se lancer dans le processus. Le profil des revues a été défini très précisément et la négociation s'est faite directement avec les revues qui nous ont contactées. L'aide à la traduction est accordée dans le cadre d'une convention sur 4 ans renouvelable.

Etant donné le coût très important de la traduction, il nous a paru indispensable de demander aux revues de penser le modèle économique de la version anglaise, d'une manière telle qu'elle puisse tendre à un moment ou à un autre à l'autofinancement (ce qui signifie la plupart du temps la mise en ligne sur un portail payant avec barrière mobile), et ainsi permettre à l'InSHS de reporter ses financements sur d'autres revues.

 

Rédacteur : Odile Contat

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits