CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifique
  Accueil >La recherche en sciences humaines et sociales> La librairie

Le comédien désemparé
Autonomie artistique et interventions politiques dans le théâtre public

Auteurs : Serge Proust
Appartenance : Cresal – Centre de recherches sociologiques appliquées à la Loire.
Editeur : Economica Anthropos

 

L'intervention massive de l'État a permis que se développe, en France, un vaste secteur public théâtral rassemblant plusieurs dizaines d'institutions, des centaines de structures associatives, quelques dizaines de milliers de professionnels (artistes, techniciens, administratifs).
Cet ouvrage s'interroge sur la profonde ambivalence à l'égard de l'État qui caractérise de nombreux artistes du théâtre public. Il existe, parmi ces derniers, une véritable demande d'État fondée sur la capacité de celui-ci à neutraliser les règles du marché, à favoriser les spectacles les plus marginaux et, dans le cas de la mobilisation des intermittents, à constituer, pendant une longue période, une ressource politique décisive face au patronat. Dans le même temps, l'intervention publique est dénoncée comme facteur de bureaucratisation des activités et de corruption esthétique et morale.
Expliquer cette ambiguïté nécessite de revenir, d'une part, sur les conditions sociales, économiques et esthétiques d'émergence d'un théâtre d'art privilégiant la logique de l'innovation scénique permanente et, d'autre part, sur les effets de cette intervention massive qui exige, dans l'activité quotidienne de ces artistes, des compétences administratives et politiques spécifiques.
Soixante ans après la mise en place des premiers centres dramatiques et la fondation du festival d'Avignon, et à partir des grandes figures de Copeau, Vilar et Mnouchkine, ce retour permet alors de comprendre aussi bien les conditions de la disqualification esthétique du théâtre populaire que l'importance toujours actuelle de l'idéal de la troupe.
Serge Proust est sociologue. Maître de conférences à l'Université de Saint-Etienne (Cresal – Centre de recherches sociologiques appliquées à la Loire).

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits