CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifique
  Accueil >La recherche en sciences humaines et sociales> La librairie



 

La paléodémographie - 99,99% de l'histoire démographique des hommes ou la démographie de la préhistoire

Auteur : Jean-Pierre Bocquet-Appel

Appartenance : UPR2147 Dynamique de l'évolution humaine : individus, populations, espèces

Editeur : Editions errance

L'histoire démographique du genre humain débuta il y a 2,8 millions d'années. Pour la première fois, avec le tranchant d'un galet aménagé, des primates sont sortis d'une exploitation essentiellement passive de l'environnement pour une exploitation active, potentiellement capable d'augmenter le nombre de bouches à nourrir au km2, grâce à des manipulations culturelles. Dès lors, population et innovation technologique ont entretenu une relation où la taille de la population a agi sur la technologie et la technologie a aiguillonné la population pendant 2,8 millions d'années. Mais une nouveauté est en train d'émerger. Alors que la productivité de l'économie ne cesse d'augmenter, la fécondité des êtres humains s'effondre. L'économie semble avoir débrayé du moteur primaire de la démographie pour aller en roue libre. Vers quelle destinée l'intensification économique pousse-t-elle les êtres humains alors que le talon de fer de la pression démographique â l'horizon 2070 décline ? Les données historiques manquent de recul pour tester les théories démographiques en compétition. Il faut faire appel â la Préhistoire.
Comment reconstruire l'histoire démographique des êtres humains depuis l'origine ? Les sources d'information de la paléodémographie sont représentées par les squelettes des nécropoles, des distributions spatio-temporelles de vestiges archéologiques, d'industries lithiques, de sites, de dates C14, des vestiges d'installation, du camp à la ville et, peut-être, de marqueurs génétiques. Plutôt que d'un ensemble de techniques consensuelles, reposant sur des données bien répertoriées d'une discipline déjà constituée, la paléodémographie se présente comme une approche de données biologiques et archéologiques éclectiques.

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits