CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifique
  Accueil > La recherche en sciences humaines et sociales > Colloque Le droit à l'épreuve du numérique. Nuit du droit (4 octobre 2018)

Actualités

 

 

Colloque Le droit à l'épreuve du numérique. Nuit du droit (4 octobre 2018)

30 août 2018

 

Organisée par le Conseil constitutionnel, la deuxième Nuit du droit aura lieu jeudi 4 octobre, jour anniversaire de la Constitution. Cette année, différents acteurs (institutions, universités, etc.) s'associent à l'événement et proposent des colloques en leur sein. A cette occasion, l'Institut national des hautes études de la Sécurité et de la Justice (INHESJ), l'Institut des hautes études pour la science et la technologie (IHEST) et le CNRS ont conçu un colloque traitant de l'impact du numérique sur le droit, qui aura lieu à l'École militaire à partir de 20h.

A l’heure du développement numérique et des promesses de l’intelligence artificielle, la nature de la preuve, la démarche d’accès à la vérité, l’identité même, évoluent profondément. La justice promet d’être prédictive et le droit d’être bousculé par un afflux massif de données interprétées par des algorithmes.

Dans ce contexte, on peut s’interroger sur l’impact de ces nouvelles technologies sur les méthodes de l’enquête, sur la procédure judiciaire mais aussi sur les décisions de justice. Si l’on considère le processus de l’enquête comme l’activité humaine déployée pour accéder à la vérité, comme une action donc qui ne se fait pas sans l’homme, de manière individuelle ou collective, quelles conséquences aura la prise en charge de tout ou partie de l’enquête par des algorithmes apprenants ? Y aura-t-il encore une place pour l’ignorance avec l’intelligence artificielle ? A l’inverse, de nouvelles formes d’ignorance seront-elles induites ? Que deviendront les dimensions d’aléa, de pari, d’intuition des magistrats dans les décisions de justice et comment partageront ils leur responsabilité avec les nouveaux « acteurs » technologiques de l’enquête ?

 

Avec les interventions de :

  • Mathias Girel, philosophe et directeur du Centre d'archives en philosophie, histoire et édition des sciences (CAPHÉS, UMS3610, CNRS / ENS Paris) ;
  • Patrick Touron, chef du pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale (PJGN) ;
  • David Chavalarias, docteur en sciences cognitives et directeur de l’Institut des systèmes complexes de Paris Île-de-France (ISC-PIF, UPS3611, CNRS) ;
  • Meryem Marzouki, chargée de recherches au Laboratoire d’informatique de Paris 6 (LIP6, UMR7606, CNRS / Sorbonne Université), responsable de l’activité « gouvernance d’internet » ;
  • Flore Vasseur,écrivain et réalisatrice de Meeting Snowden ;
  • Anne Fontanille, juriste au service des délégués à la protection des données (DPO) de la Commission nationale de l'informatique et des libertés - CNIL (Sous réserve)

 

La conférence est ouverte à tout public, l’inscription en ligne est obligatoire.
Date limite d'inscription : 28 septembre 2018.

 

Lieu : École militaire, 1/5 place Joffre, 75007 Paris - amphithéâtre Louis
Horaire : de 20h00 à 22h00 (accueil à partir de 19h15)

 

en savoir plus En savoir plus

 

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits