CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifique

  Accueil > La recherche en sciences humaines et sociales > Prix et distincions > Françoise Briquel-Chatonnet reçoit le Prix Irène Joliot-Curie 2016, catégorie Femme scientifique de l’année

Prix et distinctions

 

prix

 

 

Françoise Briquel-Chatonnet reçoit le Prix Irène Joliot-Curie 2016, catégorie Femme scientifique de l’année

14 septembre 2016

 

Créé en 2001 par le ministère en charge de la Recherche et soutenu depuis 2004 par Airbus group, le prix Irène Joliot-Curie est destiné à promouvoir la place des femmes dans la recherche et la technologie en France. A cette fin, il met en lumière les carrières exemplaires de femmes de sciences qui allient excellence et dynamisme.

L’une des 3 catégories du prix, "Femme scientifique de l’année" récompense une femme ayant apporté une contribution remarquable dans le domaine de la recherche publique ou privée et dont les travaux sont reconnus tant au plan national qu’international.

Cette année, ce prix est décerné à Françoise Briquel-Chatonnet, directrice de recherche CNRS, directrice adjointe au Laboratoire Orient et Méditerranée, textes - archéologie - histoire (UMR8167, CNRS / Université Paris-Sorbonne Paris IV / Université Panthéon-Sorbonne Paris 1 / École Pratique des Hautes Études / Collège de France), responsable de l’équipe Mondes sémitiques.

Directrice de la mission épigraphique franco-syrienne sur les inscriptions syriaques elle est aussi co-responsable du catalogage des manuscrits syriaques du patriarcat syro-catholique à Charfet au Liban.

Elle a été nommée présidente du conseil des partenaires du labex RESMED "Religion et société dans le monde méditerranéen" et est responsable de l’axe "Religions, lieux et conflits : conversions et controverses".

Ses recherches portent d’une part sur la culture des chrétiens syriaques du Proche-Orient à travers l’étude des manuscrits et des inscriptions et, d’autre part, sur la culture du Levant au 1er millénaire avant J.-C.

Membre correspondant de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, elle est vice-présidente de la Société d’études syriaques.


en savoir plus En savoir plus sur le laboratoire Orient et Méditerranée

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits