CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifique

  Accueil > La recherche en sciences humaines et sociales > Prix et distincions > Thomas Piketty : lauréat 2013 du prix Yrjö Jahnsson

Prix et distinctions

 

photo

Thomas Piketty : lauréat 2013 du prix Yrjö Jahnsson

3 avril 2013

 

En 1993, la fondation finlandaise Yrjö Jahnsson créait le prix éponyme, récompense bisannuelle destinée à un économiste de moins de 45 ans ayant contribué de manière significative à la recherche théorique et appliquée en Europe. Cette année, Thomas Piketty, chercheur au sein de l'unité Paris Jourdan Sciences Economiques (UMR8545, CNRS / EHESS / ENS PARIS / ECOLE DES PONTS PARISTECH / INRA), est un des deux lauréats à avoir reçu cette prestigieuse récompense.

 

Thomas Piketty est directeur d'études à l'EHESS et professeur à l'Ecole d'économie de Paris, dont il a été le co-fondateur et le premier directeur.

Ce prix lui a été attribué au regard de « ses contributions originales à l'économie publique […] » et de son travail qui a « mis au jour des faits essentiels et provoqué de nouveaux débats dans les sphères publique et académique » quant aux évolutions de long-terme des inégalités.

Plus globalement, Thomas Piketty est l'auteur de recherches historiques et théoriques consacrées à la relation entre développement économique et répartition des richesses. Ses travaux ont conduit à remettre en cause radicalement l'hypothèse optimiste de Kuznets sur les liens entre développement et inégalités, en mettant notamment en évidence l'importance des institutions politiques et fiscales.

Ainsi, il est à l'origine de la littérature récente sur l'évolution sur longue période de la part des hauts revenus dans les revenus nationaux ; il gère le site World Top Incomes Database, référence mondiale sur ce sujet et hébergé à PSE (G-MonD).

Ses travaux les plus récents, sur l'évolution de l'héritage en France sur plus de deux siècles, ont permis d'identifier l'existence d'une « courbe en U » sur longue période : les patrimoines hérités représentaient jusqu'à 80%-90% du patrimoine total dans les années 1820-1910, avant de tomber à tout juste 40% dans les années 1950-1970, puis de remonter graduellement aux alentours de 60%-70% dans les années 2000-2010.

Il travaille également avec Emmanuel Saez - ami et collaborateur régulier - et Stéfanie Stancheva sur des modèles de taxation optimale de l'héritage, du capital et des revenus ; avec Gabriel Zucman, il étudie actuellement l'évolution de la forme et du niveau du capital dans les pays riches sur longue période. Il a publié de nombreux articles de recherche dans les meilleures revues internationales : Quarterly Journal of Economics, Journal of Political Economy, American Economic Review, Review of Economic Studies, etc., ainsi qu'une dizaine de livres spécialisés et grand public (Pour une Révolution Fiscale, Top incomes : a global perspective, Peut-on sauver l'Europe ?…).

 

en savoir plus Télécharger le communiqué de presse


en savoir plus En savoir plus sur Paris Jourdan Sciences Economiques
en savoir plus En savoir plus sur l'Ecole d'Economie de Paris

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits