CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifique

  Accueil > La recherche en sciences humaines et sociales > Prix et distincions > Olivier Weller reçoit le prix du public du Festival du film archéologique de Clermont-Ferrand

Prix et distinctions

 

prix

Olivier Weller reçoit le prix du public du Festival du film archéologique de Clermont-Ferrand

25 juin 2017

 

Chercheur au sein  de l’unité Trajectoires. De la sédentarisation à l'Etat - VIIe - Ier millénaire av. J.-C. (UMR8215, CNRS / Université Paris 1 Panthéon Sorbonne), Olivier Weller vient de recevoir le prix du public du Festival du film archéologique de Clermont-Ferrand pour sa comédie (musicale) documentaire intitulée « Peau d’Âme », réalisée conjointement avec Pierre Oscar Lévy.

 

Alors qu’on trouve généralement les archéologues en train d’étudier des sites anciens, une équipe du CNRS conduite par Olivier Weller a, en 2012, décidé de s’attaquer aux restes de décors d’un film. Mais pas n’importe quel film : l’emblématique Peau d’âne de Jacques Demy, filmé à l’été 1970 en partie dans le château de Neuville (Gambais). Outre le repère de la Fée des lilas, c’est la cabane dans laquelle la princesse cuisine son fameux cake d’amour qui a retenu l’attention des archéologues. Fouiller un lieu de tournage est une nouveauté en France et en Europe, mais, au même moment, dans un désert de Californie, on découvrait un sphinx du film Les dix commandements… La démarche des archéologues vise à la fois l’étude des vestiges que peut laisser un tournage et un conte de fée millénaire, mais aussi celle des décalages entre la vie matérielle d’un tournage, la mémoire des témoins et l’œuvre artistique produite.

À travers ce film, l’archéologue Olivier Weller démontre que même si tout a disparu, dès que l’on gratte un peu le sol, perles, clous, paillettes et autres fragments apparaissent. En suivant ces fouilles, le film Peau d’Âme cherche à approcher une fascination pour ce conte dont les origines se perdent dans la tradition orale. Qu’est-ce que cette histoire continue de fouiller en nous ?

Ce long métrage, produit par Look at Sciences, Ciné Tamaris, le laboratoire Trajectoires, Universcience et Vidéo de poche, distribution Shellac, sortira en salle à l’automne 2017.

Organisé du 9 au 11 juin 2017, ce Festival a bénéficié cette année du soutien de la Maison des sciences de l’homme de Clermont-Ferrand.

 

contact Contact :

Olivier Weller - olivier.weller@mae.cnrs.fr

 

en savoir plus En savoir plus sur le film
en savoir plus En savoir plus sur le projet scientifique
en savoir plus En savoir plus sur le laboratoire Trajectoires

 

© Look at Sciences / Ciné Tamaris

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits