CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifique
  Accueil > La recherche en sciences humaines et sociales > Le volcan qui frappa l’Europe : l’éruption du Laki (1783-1784)

Vie des Laboratoires

 

Le volcan qui frappa l’Europe : l’éruption du Laki (1783-1784)

UMR6249 Chrono-Environnement - UMR 8212 Sciences du Climat et de l’Environnement - UMR 8539 Laboratoire de Météorologie Dynamique

28 novembre 2018

 

Depuis l’éruption du volcan islandais Eyjafjöll au printemps 2010, on sait que le volcanisme est une menace potentielle pour l’ensemble de l’Europe. Afin de se préparer à une telle catastrophe, il est nécessaire de tirer parti d’événements plus anciens pour mieux anticiper les risques de pollution et de perturbations météorologiques. Des chercheurs de différentes disciplines (géochimistes, historiens, météorologues et climatologues) et pays (France, Norvège, Chine) ont ainsi étudié le volcan islandais Laki, entré en éruption en 1783. L’étude, publiée dans la revue Nature Communications, s’intéresse à la mortalité induite par les particules fines émises lors des nombreuses éruptions qui l’affectèrent. Grâce à des archives européennes exceptionnelles et en recourant à des modèles mathématiques de transport chimique aérien, elle permet de mieux comprendre l’impact sanitaire d’une pollution par des particules dans une perspective contemporaine. La recherche conclut qu’une partie seulement de la surmortalité de l’été fut imputable à la pollution volcanique et qu’elle fut aggravée par d’autres facteurs comme la météorologie et le mauvais état sanitaire des populations de l’époque.

en savoir plus En savoir plus

 

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits