CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifique
  Accueil > Europe et International > Politique de l'INSHS - Une recherche sans frontières

Politique de l'INSHS - Une recherche sans frontières

 

 

L’internationalisation des recherches et des publications, et plus largement la capacité des chercheurs des sciences humaines et sociales à interagir avec les communautés scientifiques des autres pays et à modifier ainsi l’approche épistémologique de l’objet étudié, sont devenues des enjeux essentiels pour nos disciplines, moins sans doute pour leur développement que pour leur propre identité.

La stratégie européenne et internationale de l’Institut des Sciences humaines et sociales s’appuie sur quatre grands axes :

  • l’utilisation intensive des instruments de coopération propres au CNRS (PICS, LEA/LIA, GDRE/GDRI), qui permettent de favoriser et de structurer les échanges européens et internationaux.
  • la coordination des appels d’offre européens et internationaux, avec des soutiens financiers de l’Institut au titre de l’aide à la coordination de projets.
  • la coordination et le suivi d’appels d’offre spécifiques, permettant de coordonner les activités internationales et de consolider le réseau des centres français à l’étranger.
  • le développement des centres de recherche français à l’étranger, grâce en particulier à une coopération étroite avec le Ministère des affaires étrangères et européennes (MAEE).

 

Pour favoriser la recherche au niveau européen, l’INSHS préconise l’articulation des outils propres au CNRS (PICS, LEA, GDRE) avec les grands programmes européens de la recherche fixés par le 7e Programme Cadre de Recherche et de Développement Technologique (PCRD), les instruments de l’European Science Foundation (ESF).

L’utilisation intensive des instruments de coopération mis en place par la Direction Europe de la recherche et coopération internationale (DERCI) ainsi que les soutiens financiers alloués par l’INSHS au titre de l’aide à la coordination de projets ont permis de renforcer la coordination des appels d’offre européens et internationaux.

Les chercheurs de l’Institut des SHS ont également été sensibilisés aux programmes européens par des campagnes d’information en direction des Directeurs d'Unités ou par des réunions avec les chercheurs en fonction des appels.

Une campagne d’information importante a été menée pour solliciter des candidatures aux financements importants de l’ERC (European Research Council), ce qui a contribué à une augmentation substantielle des dossiers déposés dans le cadre des appels 2009.

Enfin, le pôle International SHS a réalisé une synthèse générale de toutes les actions européennes INSHS en cours et à venir, et ce pour chacun de tous les instruments européens. Cette synthèse confère ainsi à l’Institut une excellente visibilité des actions menées par la communauté dans le paysage européen.

L’INSHS a également des conventions scientifiques avec les cinq Ecoles françaises à l’étranger : Ecole françaises d’Athènes, Ecole française de Rome, Ecole française d’Extrême Orient, la Casa de Velàzquez et l’Institut français d’Archéologie orientale du Caire. Ces cinq EPST forment un ensemble prestigieux et complémentaire, qui représente depuis plusieurs décennies, voire plusieurs siècles, l’excellence de la recherche française à l’étranger.

L'INSHS assure aussi la co-tutelle, avec le MAEE, de 26 UMIFRE regroupées dans 19 USR et dispose de 3 UMI, en partenariat avec les Universités de New York (USA), d'Arizona (Tucson, USA) et de Dakar (Sénégal) et Bamako (Mali).

Les Centres français à l’étranger constituent non seulement une vitrine unique pour la science de l’Hexagone, ils sont surtout les laboratoires des nouvelles frontières des sciences humaines et sociales, ces frontières de la science que le CNRS a pour but de dépasser pour que le savoir crée une connaissance nouvelle, partagée.

 

Rédacteur : Pôle Europe et International

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits