CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Sciences et technologie de l'information et de l'ingénierie : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Sciences et technologie de l'information et de l'ingénierie : Centre National de la reherche scientifique
   Accueil > La recherche en Sciences de l'ingénierie et des systèmes > Actualités scientifiques > Plastic Touch Device : connaitre le plastique sur le bout des doigts

Actualités scientifiques


18 avril 2018


Plastic Touch Device : connaitre le plastique sur le bout des doigts



Alors que les technologies du plastique permettent d’obtenir des matériaux toujours plus performants, l’industrie manque d’instruments pour les classer en fonction des sensations de leur toucher. Des chercheurs du Laboratoire de tribologie et dynamique des systèmes ont donc lancé le projet Plastic Touch Device, dont le prototype de doigt artificiel est entré en phase finale.


Colorimètres, thermomètres, dosimètres, spectromètres… Les industriels disposent d’un impressionnant panel d’outils pour assurer la R&D et le contrôle qualité de leurs produits. Aucun appareil ne permet cependant de quantifier les sensations du toucher, un phénomène d’autant plus difficile à standardiser qu’il évolue avec l’âge et selon les personnes. Afin d’y remédier, des chercheurs du Laboratoire de tribologie et dynamique des systèmes (LTDS, CNRS/École centrale de Lyon/ENI Saint-Étienne/ENTPE) ont donc lancé Plastic Touch Device1. Ce projet a reçu un financement ANR et le soutien de plusieurs partenaires industriels : le Centre de formation plasturgie, CMSI (conception et moulage au service de l’industrie) et Multibase Dow Corning.

Ces travaux ont abouti à la mise au point d’un doigt électronique qui, comme son pendant biologique, ressent le toucher grâce aux mouvements et aux vibrations. Si on sent le froid et la chaleur rien qu’en posant son doigt sur une surface, nous avons besoin de caresser une matière pour savoir si elle est douce. La vibration de la pulpe et des empreintes digitales va en effet exciter des mécanorécepteurs, qui transmettent ensuite l’information au système nerveux. Le doigt artificiel mime ce principe et capte lui aussi des vibrations pour décrire le toucher. Sa sensibilité peut même être adaptée selon l’âge et les caractéristiques de l’usager ciblé.

Ce prototype, entré en phase finale, permettra aux industriels de classer leurs matériaux pour des applications à haute valeur ajoutée où le toucher est primordial : tablettes tactiles, téléphones… Il peut également servir dans le domaine des cosmétiques, afin par exemple de quantifier l’effet adoucissant d’une crème.


1 Pour en savoir plus sur Plastic Touch Device : http://www.materiautech.org/Programmes-de-recherche/ANR/Presentation-du-programme-Plastic-Touch-Device


© LP3

© LTDS

Doigt électronique de mesure du toucher des surfaces plastiques. Dispositif développé dans le cadre du projet ANR PlasticTouchDevice

 


Contact chercheur :
Roberto Vargiolu – LTDS


Contact communication INSIS :
insis.communication@cnrs.fr



Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits