CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Sciences et technologie de l'information et de l'ingénierie : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Sciences et technologie de l'information et de l'ingénierie : Centre National de la reherche scientifique
  Accueil > La recherche en Sciences de l'ingénierie et des systèmes > Actualités > Sébastien Candel élu à la National Academy of Engineering

Sébastien Candel, enseignant-chercheur de l’INST2I, est élu à la National Academy of Engineering (NAE)

 

Sébastien Candel, professeur à l’Ecole Centrale Paris et à l’Institut Universitaire de France, et chercheur dans un laboratoire du CNRS, vient d’être élu “Foreign member” de la National Academy of Engineering des Etats-Unis avec la citation suivante : “For significant contributions to solving multidisciplinary problems in the fields of combustion, fluid mechanics, aeroacoustics and propulsion”. Ses recherches, effectuées au laboratoire EM2C (Laboratoire d’énergétique moléculaire et macroscopique, combustion), unité propre de l’Institut ST2I du CNRS, traitent de problèmes fondamentaux très variés, constamment associés aux applications.

Les travaux, réalisés avec son équipe, sur la dynamique et le contrôle de la combustion ont permis d’élucider les mécanismes qui pilotent les instabilités de combustion, de développer des méthodes de calcul de ces phénomènes et de démontrer expérimentalement et par simulation les concepts de contrôle actif ou dynamique des instabilités pour la réduction des oscillations. Les recherches actuelles sur la dynamique non linéaire de la combustion ont conduit à un modèle unifié pour la prévision des phénomènes de déclenchement, de commutation de modes et d’hystérésis observés en pratique. D’autres travaux centrés sur les problèmes clés de la combustion turbulente ont conduit à des modélisations fondées sur la notion de densité de surface de flamme et sur le transport de cette quantité. Ce type de modélisation a été largement adopté pour simuler la combustion dans les moteurs automobiles ou dans les foyers aéronautiques et spatiaux.

Dans le domaine de la propulsion, les recherches menées avec son équipe sur la combustion dans les moteurs-fusées à haute performance ont fourni des informations expérimentales uniques sur les flammes d’ergols cryotechniques à haute pression dans des conditions subcritiques ou transcritiques et pour une injection coaxiale d’oxygène liquide, d’hydrogène gazeux ou de méthane liquide ou gazeux. Des critères de stabilisation ont été élaborés et les données sont actuellement utilisées pour guider la simulation des grandes échelles de la combustion transcritique. L’effort porte aussi sur la dynamique de la combustion cryotechnique couplée à des modes acoustiques transverses avec, comme application, l’analyse des instabilités haute-fréquence des moteurs-fusées.

Les travaux initiés dans le domaine de l’aéroacoustique ont concerné l’analyse des mécanismes générateurs de bruit, les méthodes de calcul de la propagation en milieu non uniforme, l’analyse de l’environnement acoustique des lanceurs au décollage, les méthodes d’estimation du bruit rayonné par des écoulements turbulents au moyen de modèles statistiques, stochastiques et semi-déterministes.

Ces travaux ont fait l’objet de plus de 160 articles publiés dans des revues internationales, plus de 40 parties d’ouvrages et 180 communications avec actes et ils ont été largement soutenus par les entreprises Snecma, MBDA, Dassault, EADS, EDF et par le CNES et la DGA. Sébastien Candel est connu pour la qualité de son enseignement, ses livres de mécanique des fluides, sa contribution à la formation des élèves ingénieurs de l’Ecole Centrale et pour l’encadrement de plus 50 docteurs dont beaucoup sont devenus des leaders dans les entreprises ou dans la recherche, en France ou à l’étranger.

Médaille d’argent du CNRS, Sébastien Candel a notamment reçu le Grand Prix Marcel Dassault de l’Académie des Sciences, le Pendray Aerospace literature award de l’American Institute of Aeronautics and Astronautics (AIAA), l’Aeroacoustics award de la Confederation of European Aerospace Societies, il a prononcé en 2002 la Hottel lecture du Combustion Institute. Fellow de l’AIAA et de l’Institute of Physics, émérite de la 3AF, il est membre correspondant de l’Académie de Sciences et membre de l’Académie des Technologies, président du Comité National Français de Mécanique et du Conseil scientifique du Cerfacs. Il représente le CNRS dans l’Initiative sur la Combustion Avancée qui regroupe Safran, l’Onera et les laboratoires du CNRS. Membre de nombreux comités scientifiques du domaine de la mécanique des fluides, de la combustion et de la propulsion, Sébastien Candel est aussi membre du Conseil Scientifique de l’IFP, de l’INPG, du conseil de l’AERES et du conseil de l’Institut ST2I.

 

Site web : http://www.em2c.ecp.fr

 

Contact :

Sebastien Candel, sebastien.candel@em2c.ecp.fr,

 

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits