CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Sciences et technologie de l'information et de l'ingénierie : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Sciences et technologie de l'information et de l'ingénierie : Centre National de la reherche scientifique
  Accueil > La recherche en Sciences de l'ingénierie et des systèmes > Disparition de Jean-Louis Sanchez

Disparition de Jean-Louis Sanchez

 

 

C’est avec une profonde émotion et une grande tristesse que l’Institut des Sciences de l’Ingénierie et des Systèmes du CNRS a appris la disparition brutale de Jean-Louis Sanchez. Jean-Louis Sanchez est décédé dimanche 15 mai 2011 à l’âge de 53 ans. Directeur de recherche au CNRS, Jean-Louis Sanchez a accompli toute sa carrière scientifique au LAAS, dans le domaine de la microélectronique. Il avait été nommé directeur du LAAS en janvier 2011.

Ingénieur de l’INSA de Toulouse en Génie physique, option microélectronique, en 1982, c’est au LAAS que Jean-Louis Sanchez prépare une thèse de docteur ingénieur, soutenue en 1984, sur l’optimisation de la résistance à l’état passant des transistors DMOS de puissance. Il choisit d’emblée la voie de la recherche académique et est recruté au CNRS en 1985 comme chargé de recherche. Il développe au LAAS des activités de recherche sur l’intégration fonctionnelle en électronique de puissance pour de nouveaux dispositifs de commande et de protection. Plus récemment il a orienté ses activités sur l’intégration 3D hétérogène pour des fonctions et systèmes de gestion de l’énergie. Dans ce cadre, il s’est intéressé à la mise en place de filières technologiques flexibles, et à l’optimisation de techniques de micro fabrication spécifiques, pour la réalisation de composants passifs sur silicium et de composants de puissance bidirectionnels à commande MOS. En 1995, il soutient son habilitation à diriger des recherches, HDR, sur l’« Intégration fonctionnelle de composants de puissance : principes et technologies » et est promu directeur de recherche au CNRS en 1998.

Passionné de rugby et pratiquant ce sport lui-même, Jean-Louis Sanchez était habité par l’esprit d’équipe et le sens collectif. C’est dans cet esprit et pour servir ces valeurs qu’il s’impliquait personnellement, en plus de ses activités de chercheur, dans la vie et l’organisation de la recherche. Il était membre de la section 8 du comité national de la recherche scientifique « Micro et nanotechnologies, électronique, photonique, électromagnétisme, énergie électrique ». Il a été directeur adjoint du LAAS de 2007 à 2010, Raja Chatila en étant alors le directeur, avant de succéder à ce dernier en janvier 2011.

Les membres du LAAS découvrirent alors, au delà de ses qualités scientifiques et de sa chaleur humaine, son talent de meneur dans la mission qu’il venait de prendre en charge. Le LAAS et l’INSIS sont en deuil de leur directeur d’unité, mais aussi de l’un de leurs chercheurs dont l’humanité et l’engagement sont un modèle.

fondation simone et Cino del Duca

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits