CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Sciences et technologie de l'information et de l'ingénierie : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Sciences et technologie de l'information et de l'ingénierie : Centre National de la reherche scientifique
Accueil > La recherche en Sciences de l'ingénierie et des systèmes > Evénements > À la conquête des nanovésicules biologiques

Evénements

plus

3 mai 2017

À la conquête des nanovésicules biologiques


Un workshop scientifique organisé par l’Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes (INSIS) en collaboration avec l’Institut des sciences biologiques (INSB) du CNRS.



Vendredi 7 juillet 2017

CNRS - Campus Gérard-Mégie, auditorium Marie-Curie
3, rue Michel-Ange Paris, Paris 16ème


picto lien

Entrée libre sur inscription (jusqu'au 26 juin)


Contexte scientifique :


Les nanovésicules sont des vésicules extracellulaires (30 à 1000 nm de diamètre) libérées en conditions physiologiques par la plupart des cellules présentes dans le corps humain et circulant dans la majeure partie des fluides biologiques (sang, urine, fluide cérébro-spinal, fluide synovial, larmes, etc.). Hétérogènes en taille, en composition et en concentration dans les fluides complexes, elles sont dotées d’une grande diversité de mécanismes d’action au sein des organismes. Ainsi, elles sont de plus en plus fréquemment considérées comme des marqueurs à part entière de l’état de fonctionnalité et d’activité des cellules humaines et donc de l’état physiologique des organes.

À ce jour, il n’existe pas de technique idéale permettant de les séparer, de les analyser, de les caractériser ou encore de les quantifier : autant de verrous limitant l’appréhension de leur diversité et de leurs fonctions. Il existe donc un réel enjeu instrumental à développer de nouveaux outils permettant de qualifier ces nano-bio-objets. L’objectif de ce workshop scientifique est d’apporter un regard croisé sur les problématiques biologiques et les solutions instrumentales dans un domaine alors en plein essor sur la scène scientifique internationale.


Électronique à l'interface avec le vivant

(Gauche) © Guillaume van Niel et Roberta Palmulli - Vésicules extracellulaires de cellules MCF7
(Droite) © Sameh Obeid, Wilfrid Boireau, Céline Elie-Caille - Microparticules plaquettaires, piégées sur biopuce aCD41



Pour en savoir plus :

picto lienTélécharger le programme (pdf)


Comité d'organisation scientifique :

Wilfrid Boireau – Directeur de recherche à l’Institut Femto-ST
Anne-Marie Gué – Chargée de mission pour l’interdisciplinarité à l’INSIS
Guillaume van Niel – Chargé de recherche au Centre de Psychiatrie & Neurosciences


Contacts chercheurs :
Wilfrid Boireau
Anne-Marie Gué

Contacts communication :
insis.communication@cnrs.fr


Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits