CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Sciences et technologie de l'information et de l'ingénierie : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Sciences et technologie de l'information et de l'ingénierie : Centre National de la reherche scientifique
  Accueil > La recherche à l'INSIS > Faits marquants > Un microrobot français champion du monde de sprint

Faits marquants 2011

 

Un microrobot français champion du monde de sprint

 

En 2007, l’agence fédérale américaine NIST, National Institute of Standards and Technology, a créé un challenge international de microrobotique, à l’image des coupes et championnats de robotique déjà existants. En 2010, une équipe française de chercheurs en microrobotique membres des UMR CNRS FEMTO-ST (Franche-Comté) et ISIR (Paris) s’est pour la première fois constituée.


Un microrobot mobile sans fil a alors été conçu par cette équipe et réalisé dans la centrale de technologie MIMENTO de FEMTO-ST. La compétition, qui s’est déroulée en mai 2010 en Alaska à l’occasion de la conférence internationale IEEE International Conference on Robotics and Automation a vu ce microrobot remporter l’épreuve de sprint et battre le record du monde de vitesse.


Ce microrobot appelé ‘MagPieR’, d’une taille de 200x300 µm2, a couvert les 2 millimètres de sprint en 28,1 millièmes de seconde, devançant largement les six autres concurrents américains et européens lors de la finale. Onze équipes venues des quatre coins du monde avaient soumis leur candidature, et seules sept ont été sélectionnées pour la finale de mai 2010 en Alaska. Durant la compétition, le premier sprint, effectué par l’équipe de l’Université Américaine Carnegie Mellon, avait déjà battu le précédent record du monde avec une course en 54 millièmes de secondes.


Le Microrobot développé par l’équipe française est constitué d’une association de deux matériaux lui permettant d’être activé à distance par champ magnétique et par effet piézoélectrique. Un ensemble constitué de quatre bobines externes génère les champs magnétiques adéquats. Les technologies mises au point en microrobotique dans les UMR CNRS FEMTO-ST et ISIR et illustrées par ce succès trouvent des applications dans des domaines variés comme le micro-assemblage, la micro-électronique ou la biologie.

 

 

Voir Journal du CNRS n°245 de juin 2010.

Système complet avec bobines

Exemplaires de microrobots

 


Sites web

http://www.nist.gov/eeel/semiconductor/mmc/
http://icra.wustl.edu/?q=2010Microbotics

 

Contacts
Alexandru Ivan, Joël Agnus, Institut FEMTO-ST, UMR 6174

Stéphane Régnier, ISIR, UMR 7222

Gilgueng Hwang, LPN, UPR 20

 

 

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits