Accueil du site > Structures et réseaux > Soutien à la recherche




Recherchez sur ce site


CIMPA









Site web du CIMPA

L’INSMI fait partie du Conseil d’administration du CIMPA et le considère comme l’un des moyens essentiels des mathématiques.

Fondé en 1978, le Centre International de Mathématiques Pures et Appliquées (CIMPA) a pour vocation de promouvoir la coopération internationale en mathématiques au profit des pays en développement dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche en mathématiques et leurs interactions, ainsi que dans les disciplines connexes. Pour remplir cette mission le CIMPA organise des écoles, des séminaires et anime des réseaux de chercheurs. Son action se concentre aux endroits où il y a une réelle volonté de faire émerger et de développer des mathématiques, et où un projet de recherche est envisageable.

Le CIMPA est une association loi 1901 qui est centre de l’UNESCO, basé à Nice, financé aujourd’hui par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et par l’Université de Nice Sophia Antipolis. Plusieurs universités françaises ont souhaité accueillir un tel centre : Bordeaux, Marseille, Nice et Strasbourg.

Chaque année un appel à projets est réalisé afin d’organiser des écoles de recherche d’environ deux semaines dans les pays en voie de développement. Leur but est de contribuer à la formation par la recherche de la nouvelle génération de mathématiciennes et de mathématiciens. Le CIMPA a acquis une forte reconnaissance au niveau national et international et les évaluations régulières de l’activité du CIMPA font état de son bon fonctionnement.

Depuis 2007, le Conseil d’Administration du CIMPA a exprimé la volonté de faire évoluer le CIMPA en un centre européen afin que d’autres pays puissent apporter leur soutien financier et participer à ses activités scientifiques. Une telle évolution permettrait de donner au CIMPA plus de moyens pour remplir sa mission : le CIMPA pourrait ainsi répondre aux nombreuses demandes des pays en développement que ses moyens actuels ne permettent pas de satisfaire.

Le Bureau du Conseil d’administration du CIMPA est constitué par :
- TSOU Sheung Tsun (Présidente), Professeur à Oxford. Physique mathématique.
- Alain DAMLAMIAN (Vice Président), Professeur à Paris 12, Val de Marne. Analyse non linéaire. Equations aux dérivées partielles non-linéaires.
- Jean-Marc BARDET (Secrétaire), Professeur à Paris 1. Probabilité et Statistiques.
- Bernard ROUSSELET (Trésorier), Professeur à Nice. Vibrations non linéaires. Optimisation.

L’équipe de direction du CIMPA est constituée par les RSR (responsables scientifiques régionaux) et par la responsable de la communication :
- Afrique Subsaharienne : Marie-Françoise ROY
- Amérique Latine et Caraïbes : Claude CIBILS (Directeur)
- Asie du Sud-Est : Michel JAMBU,
- Inde et Asie Centrale et de l’Ouest : Michel WALDSCHMIDT
- Pourtour Méditerranéen : Ahmad EL SOUFI
- Communication : Rosane USHIROBIRA

Les activités du CIMPA sont soumises au contrôle d’un Conseil Scientifique indépendant, il est le garant de la qualité des diverses activités du CIMPA.

A l’heure actuelle le CIMPA reçoit une subvention du Ministère de l’Education Nationale de 190K€ (DGRI), de 50K€ (DREIC) et d’environ 8K€ de l’UNESCO. L’Espagne par l’intermédiaire du Ministerio de Ciencia y de Innovacion MICINN prévoit d’apporter une subvention au CIMPA de 50K€ en 2010. Des personnels universitaires (un professeur d’université et un PRAG) sont mis à disposition du CIMPA par l’université de Nice.