Accueil du site > Actualité de la recherche > Actualités scientifiques




Recherchez sur ce site


À propos du prix de l’EMS de Guido de Philippis

14 septembre 2016

Guido de Philippis, professeur à la Sissa (Trieste) après quelques mois au CNRS, a reçu en juillet 2016 à Berlin l’un des prix de l’EMS pour ses travaux en calcul des variations, en théorie géométrique de la mesure et en équations aux dérivées partielles.

Guido de Philippis, né en 1985, est un analyste avec des contributions en calcul des variations EDP et en théorie géométrique de la mesure. Il a obtenu son master à l’université de Florence, et a soutenu en Novembre 2012 une thèse à la SNS de Pise sous la direction de Luigi Ambrosio et Luis Caffarelli. Après avoir effectué des post-docs a Bonn et Zürich, il devient en 2015 chargé de recherches CNRS à l’Unité de mathématiques pures et appliquées (CNRS/ENS de Lyon). En Avril 2016, il est nommé professeur à la Sissa (Trieste).

Ses contributions principales portent sur la régularité du transport optimal et de l’équation de Monge-Ampère, les problèmes de régularité en théorie géométrique de la mesure et en EDP, la stabilité quantitative et les propriétés de problèmes variationnels géométriques, ainsi que les lois de conservation avec flux discontinu.

En particulier, avec A. Figalli, il a montré qu’en général le transport optimal est lisse hors d’un ensemble fermé de mesure nulle ; de plus, ils ont obtenu une propriété d’integrabilité pour Monge-Ampère qui était ouverte depuis plusieurs années ; enfin, ils ont démontré une conjecture de de Giorgi sur la fonctionnelle de Mumford-Shah. Guido a aussi établi, avec L. Brasco, et B. Velichkov, la version plus précise de l’inégalité de Faber-Krahn qui avait été conjecturée par N. Nadirashvili. Enfin, avec F. Cagnetti, M. Colombo, et F. Maggi il a apporté une contribution substantielle à l’étude de l’égalité dans le procédé de symétrisation de Steiner.