Accueil du site > Actualité de la recherche > Vie des mathématiques




Recherchez sur ce site


Décès d’Ahmad El Soufi

11 janvier 2017

Ahmad El Soufi est décédé soudainement le jeudi 29 décembre. Directeur en activité du Laboratoire de Mathématiques et Physique Théorique de Tours depuis 5 ans, son implication au sein du CIMPA ainsi que son activité scientifique en géométrie spectrale participait au rayonnement international des mathématiques françaises. Il avait des collaborateurs dans le monde entier et a formé de nombreux doctorants. Il a été enterré le 10 janvier au Liban.

L’Insmi adresse toutes ses condoléances à la famille d’Ahmad El Soufi, en particulier sa femme et ses trois enfants, ainsi qu’au Laboratoire de Mathématiques et Physique Théorique de Tours.

Texte lu à l’enterrement d’Ahmad El Soufi

Au nom de l’Université François Rabelais Tours où Ahmad était professeur de mathématiques depuis 26 ans, au nom de l’Institut National Scientifique des mathématiques et de leurs Interactions (Insmi), au nom de la Société Mathématique de France (SMF), au nom du Centre International de Mathématiques Pures et de leurs Applications (Cimpa), et plus généralement au nom de l’ensemble de la communauté mathématique française dont Ahmad était un représentant digne, je tiens à faire part à sa femme, à ses trois enfants et à tous ses proches de l’émoi que son décès subi a provoqué dans le monde des mathématiques, en France et à travers le monde où Ahmad avait noué de très nombreux liens.

Mathématicien élégant, spécialiste de géométrie spectrale, enseignant de tout premier plan, Ahmad était avant tout épris de la vie et ouvert à toutes les cultures. Son sens de l’écoute et du dialogue, sa curiosité insatiable, son sourire rassurant, ses éclats de rire participaient à son rayonnement, comme collègue au sein du laboratoire de Tours et dans toutes les instances, nationales ou internationales auxquelles il participait activement.

Tous ses étudiants et collègues, à Tours, au Liban et à travers le monde, garderont le souvenir d’un scientifique cultivé et modeste, d’un homme chaleureux, attentif aux autres et heureux de vivre. Il nous manque déjà cruellement.


Voir aussi l’hommage à Ahmad El Soufi sur le site du LMPT.