Accueil du site > Actualité de la recherche > Actualités scientifiques




Recherchez sur ce site


Rio 2018 : Portrait de conférencier

8 octobre 2017

Interview de Nicolas Bergeron, Professeur de mathématiques à l’université Pierre et Marie Curie, conférencier dans la section "Géométrie".

Quel est votre domaine de recherche ?

J’ai du mal à me sentir à l’aise dans un domaine de recherche bien délimité. Faute d’avoir les qualités nécessaires pour creuser un sillon de spécialiste, j’ai un peu vagabondé à travers différentes portions, malheureusement nécessairement petites, de ce paysage mathématique dont la variété et l’unité fascinent. Mais puisqu’il faut répondre, j’aime particulièrement les questions de géométrie, de topologie ou de théorie des nombres dans lesquelles on rencontre une interaction intéressante entre analyse et algèbre.

Pourriez vous nous parler de mathématiciens ou de mathématiciennes qui vous ont marqué, influencé, ou que vous admirez tout particulièrement (personnages historiques ou contemporains) ?

S’il ne fallait en citer qu’un ce serait Henri Poincaré. Parce qu’il a pu et su embrasser à lui tout seul la totalité du paysage mathématique de son temps, bien sûr. Mais aussi parce que son style, où les idées (mais aussi les erreurs) abondent, laisse une place au lecteur. À le lire on a un sentiment d’ouverture qui n’est pas si fréquent en mathématiques. Qu’il soit en train de nous esquisser les plans d’une cathédrale ou d’une jolie cabane avec vue sur la mer, on est invité à participer. Peut-être que les fondations ne sont pas encore tout à fait stabilisées ou peut-être a-t-il déménagé avant la fin des travaux ; dans tous les cas, il partage une idée nouvelle mais il reste à faire.

Mais beaucoup d’autres noms surgissent maintenant à mon esprit. Et après réflexion, les mathématiciens qui m’ont le plus marqué, influencé et que j’admire plus particulièrement, pour avoir réellement appris à les connaître, sont finalement certainement ceux avec lesquels j’ai eu la chance de collaborer !

Savez-vous déjà ce que vous allez raconter à l’ICM à Rio ?

Oh oui, c’est quand même un peu stressant, je ne vais pas décider ça à la dernière minute…

Qu’est ce que ce congrès représente pour vous ?

Une sorte de festival de Cannes des mathématiques ; la sélection est très subjective, il manque des réalisateurs que j’admire, mais ça reste quand même le plus beau festival avec une sacrée histoire. Je me demande un peu pourquoi on m’a invité moi alors que tel ou untel non, mais je ne vais pas bouder mon plaisir et je vais soigner ma tenue pour monter les marches ! Et puis bien sûr, je vais assister aux exposés de plusieurs mathématiciens que j’admire et qui auront sûrement eux aussi particulièrement soigné leurs exposés. Ça devrait être un bon souvenir !