Accueil du site > Relations internationales > Unités Mixtes Internationales (UMI)




Recherchez sur ce site


L’Unité Mixte Internationale 2806 à Santiago du Chili : CMM

Communiqué de presse du CNRS, 28 avril 2000 :

Catherine Bréchignac, directeur général du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et le professeur Luis Riveros Cornejo, Recteur de l’Université du Chili signent, le 28 avril 2000, à Santiago du Chili, en présence du Président de la République du Chili, un accord portant sur la création d’une Unité mixte de recherche intitulée "Centre de modélisation mathématique". Les travaux de ce centre devraient déboucher sur de nombreuses applications et intéressent déjà les industriels des deux pays.

La création de ce laboratoire commun repose sur une coopération longue et fructueuse entre scientifiques français et chiliens dans le domaine des mathématiques. Elle est soutenue, du côté français, par l’Ambassade de France au Chili et le CNRS, et du côté chilien, par la CONICYT (Comision Nacional de Investigacion Cientifica y Tecnologica) et l’Université du Chili. Le laboratoire est installé dans le Centre de mathématiques appliquées et de modélisation du Chili, centre d’excellence en mathématiques de la CONICYT.

Le Centre de modélisation mathématique mènera des travaux de recherche fondamentale en mathématiques appliquées sur les thèmes suivants : Equations différentielles et mécanique mathématique, mathématiques discrètes, optimisation et probabilités. Il a une vocation fortement affichée de partenariat industriel dans les secteurs des mines, de la gestion de la forêt, de l’énergie et des transports. Un club des affiliés industriels sera créé pour renforcer les liens avec les industriels chiliens et français. La société Dassault Aviation sera le premier industriel français membre de ce club. Le laboratoire commun est doté d’un comité scientifique international, présidé par Jacques-Louis Lions, membre de l’Académie des Sciences.

Le CNRS affectera des chercheurs titulaires dans ce laboratoire pour des séjours allant de un à deux ans. Le CNRS, la CONICYT et l’Université du Chili attribueront des moyens pour le fonctionnement du laboratoire. La création de cette unité mixte de recherche va faciliter les échanges de chercheurs et les séjours de thésards et de post-doctorants.

Site web du CMM