Accueil du site > Actualité de la recherche > Actualités scientifiques




Recherchez sur ce site


Rio 2018 : Portrait de conférencière

25 avril 2018

Interview de Stefanie Petermichl, professeure à l’université Toulouse Paul Sabatier, conférencière dans la section "Analyse et algèbre d’opérateurs".

Quel est votre domaine de recherche ?

Mon domaine de recherche se trouve à l’intersection de l’analyse harmonique, des probabilités et de la théorie des opérateurs.

Pourriez vous nous parler de mathématiciens ou de mathématiciennes qui vous ont marqué, influencé, ou que vous admirez tout particulièrement (personnages historiques ou contemporains) ?

En premier lieu, il y a mon patron de thèse Alexander Volberg.
Ensuite, mon travail a été marqué par Jean Bourgain, Jean-Pierre Kahane, Michael Lacey, Fedor Nazarov, Nikolai Nikolskii, Jill Pipher et Gilles Pisier.

Qu’est-ce qui vous a amenée à faire des mathématiques ?

J’ai commencé à faire des mathématiques au lycée où j’avais la chance d’avoir un enseignant qui était lui-même un chercheur en mathématiques et qui m’a encouragé à participer aux diverses compétitions de mathématiques.

Qu’est-ce que vous aimez dans votre métier de mathématicienne ?

J’aime particulièrement l’aspect résolution de problèmes fondamentaux et la découverte de connexions entre différentes disciplines.

Stefanie Petermichl est professeure à l’université de Toulouse Paul Sabatier. Elle est membre de l’Institut de mathématiques de Toulouse (IMT - CNRS, INSA Toulouse, Universités Toulouse Capitole, Toulouse Jean Jaurès & Toulouse Paul Sabatier).

© Patrick Dumas/IMT