Accueil du site > Actualité de la recherche > Prix et distinctions




Recherchez sur ce site


Prix thématiques de l’académie des sciences 2018

14 juillet 2018

Félicitations aux collègues lauréats d’un des prix thématiques de l’académie des sciences 2018 !

MATHÉMATIQUE

Prix Marc Yor. Christophe Garban, professeur de l’université Claude Bernard Lyon 1, membre de l’institut Camille Jordan (école centrale de Lyon, université Jean Monnet, CNRS, université Claude Bernard, INSA de Lyon). Le prix Marc Yor vise à récompenser chaque année une jeune mathématicienne ou un jeune mathématicien spécialiste des probabilités exerçant en France ; il est destiné à promouvoir les probabilités et leurs applications.

Prix Charles-Louis de Saulses De Freycinet. Damian Brotbek, maître de conférences de l’université de Strasbourg, membre de l’institut de recherche mathématique avancée (CNRS et université de Strasbourg). Le prix Charles-Louis de Saulses De Freycinet est un prix quadriennal destiné à encourager des recherches en mathématique.

Prix Paul Doistau-Émile Blutet. Colin Guillarmou, directeur de recherche au CNRS, membre du laboratoire de mathématiques d’Orsay (CNRS et université Paris-Sud). Le prix Paul Doistau-Émile Blutet est un prrix biennal destiné à un chercheur travaillant dans le domaine des mathématiques.

Prix Élie Cartan. Vincent Pilloni, chargé de recherche au CNRS, membre de l’unité de mathématiques pures et appliquées (CNRS et école normale supérieure de Lyon). Le prix Élie Cartan est un prix triennal destiné à récompenser, sans distinction de nationalité, un mathématicien âgé d’au plus 45 ans, ayant accompli une œuvre scientifique soit par l’introduction d’idées nouvelles, soit par la solution d’un problème difficile.

Médaille Émile Picard. Yves Colin de Verdière, professeur émérite de l’université Grenoble Alpes, membre de l’institut Fourier (CNRS et université Grenoble Alpes). La médaille Émile Picard est une médaille à décerner à un mathématicien tous les six ans.

SCIENCES MÉCANIQUES ET INFORMATIQUES

Prix Michel Monpetit - INRIA. Gérard Biau, professeur de Sorbonne Université, membre du laboratoire de probabilités, statistiques et modélisation (CNRS, Sorbonne Université, université Paris-Diderot). Le prix Michel Monpetit - INRIA vise à récompenser chaque année un chercheur ou un ingénieur pour ses travaux dans le domaine des mathématiques appliquées ou de l’informatique.

Prix Blaise Pascal du GAMNI/SMAI. Julie Delon, professeure de l’université Paris-Descartes, membre du laboratoire mathématiques appliquées à Paris 5 (CNRS et université Paris-Descartes). Ce prix annuel est destiné à promouvoir les recherches en mathématiques appliquées aux sciences de l’ingénieur et à l’industrie. Il récompense un chercheur, âgé au plus de 40 ans, pour un travail remarquable réalisé en France sur la conception et l’analyse mathématique de méthodes numériques déterministes ou stochastiques utiles pour la résolution des équations aux dérivées partielles.