Accueil du site > Actualité de la recherche > Vie des mathématiques




Recherchez sur ce site


La Maison des mathématiques de l’Ouest

28 janvier 2020

La Maison des Mathématiques de l’Ouest (MMO), une maison virtuelle pour fédérer les initiatives de diffusion des mathématiques en Pays de la Loire. Présentation par Eric Paturel, maître de conférences à l’université de Nantes, membre du laboratoire de mathématiques Jean Leray (LMJL - CNRS & Université de Nantes).

Cet organisme virtuel est né officiellement en juin 2015 du contrat Défimaths conclu entre la Région Pays de la Loire et la Fédération de Recherche Mathématiques des Pays de Loire (FR CNRS 2962) qui regroupe les trois laboratoires de mathématiques ligériens : le Laboratoire de Mathématiques Jean Leray (LMJL, UMR 6629 CNRS – Université de Nantes), le Laboratoire Angevin de Recherche en Mathématiques (LAREMA, UMR 6093 CNRS – Université d’Angers) et le Laboratoire Manceau de Mathématiques (LMM, EA 3263 CNRS – Le Mans Université). Les initiatives des membres de ces laboratoires en matière de diffusion des mathématiques ont déjà été soutenues dans d’autres contrats avec la Région, tel Matpyl (2008-2010) et Géanpyl (2011-2015), mais c’est à partir de 2015 que la diffusion des mathématiques voit sa place confortée comme axe à part entière du contrat régional. On peut citer comme architectes de ce qui est devenu la Maison des Mathématiques de l’Ouest (MMO) Vincent Colin, Benoît Grébert, Laurent Guillopé et Christoph Sorger.

Les actions de la MMO sont multiples, et pour partie issues de cette histoire déjà longue : interventions dans les écoles, travaux de diffusion des mathématiques avec les étudiants, clubs de Maths, congrès de diffusion… De la danse au théâtre, en passant par la musique, les arts numériques ou plastiques, la philosophie ou la peinture, la MMO aime interagir avec de nombreux partenaires, collaborateurs ponctuels ou soutiens de longue date, pour présenter une riche palette d’événements et d’actions.

Les activités Arts & Mathématiques sont sans conteste un axe majeur de la MMO : la longue complicité entre certains membres du LMJL, la scène nomade Athénor et la compagnie des Ateliers du Spectacle, a permis l’émergence de formes mêlant exigence artistique et mathématique, comme les Impromptus mathématiques avec la compagnie n+1, et une présence dans les classes élémentaires pour les CHATS (Chantiers Arts Techniques et Sciences). Ces partenariats se sont enrichis ces dernières années (Théâtre Universitaire de Nantes, Centre Chorégraphique National de Nantes, FRAC des Pays de la Loire, Stéréolux) et d’autres productions impliquant les publics scolaires ou universitaires ont vu le jour, comme les Unités d’Enseignement Découverte Maths en Scène, l’exposition Equation du temps du photographe Raphaël Dallaporta au Mans, celle de Sylvie Taugourdeau à Angers, ou encore STRUCTURE.LIVE.WORKSHOP avec Julien Bayle. La MMO concocte ainsi chaque année un éventail de propositions réunissant mathématicien-ne-s, artistes de tous bords et élèves ou étudiants.

Bien entendu, la MMO soutient également les activités de diffusion mathématique plus classiques, des interventions en lycée à celles de la Fête de la Science et des conférences grand public autour des mathématiques, en passant par un soutien actif aux activités MATh.en.JEANS dans la région. Les clubs de maths sont favorisés, et un club de nature un peu particulière a pris corps au sein de la MMO : les ateliers Math-o-LU. Ouvert au grand public en janvier 2019 au Lieu Unique, scène nationale de Nantes, en partenariat avec l’association Résonance – Art&Science, ils proposent, environ deux fois par mois, de rencontrer et de manipuler des maths non académiques, de percevoir leurs capacités créatrices et leur pouvoir d’émotion. Chaque séance comporte deux temps : d’abord une présentation du thème du jour, de ses fondements mathématiques mais aussi de ses implications dans le monde réel ; puis, dans un deuxième temps, les participants manipulent ces concepts, jouent, écrivent, dansent, bref, les mettent en action. Abordant des thèmes où les mathématiques ne semblent pas en première ligne (démocratie, musique, littérature, infox), et d’autres où le lien paraît plus direct (IA, chaos, cryptographie, symétries), ces ateliers attirent un public très varié par son âge et sa proximité aux mathématiques académiques et connaissent un véritable succès.

L’année 2018 a été l’occasion pour la MMO de faire la preuve de son implantation locale et nationale en organisant MADINA (Mathématiques et Diffusions à Nantes) en avril 2018 : ce congrès a été pensé comme un colloque réunissant la communauté de diffusion mathématique (les journées AuDiMATH étaient incluses dans un programme riche de conférences et de tables rondes) et la communauté Art & mathématiques (MADINA accueillait aussi la réunion nationale TRAS – Transversale des Réseaux Arts Sciences), mais il a aussi voulu être un véritable lieu de diffusion avec de nombreux événements (Mickaël Launay, la Maison des mathématiques belge, la pièce Le T de n-1 et l’Apéro mathématiques des Ateliers du Spectacle, Etienne Ghys et Jos Leys) ouvrant sur la régionale MATh.en.JEANS organisée en continuité, pour un public total de plus de 600 personnes.

En 2015, la décision de mettre un nom, de créer ce lieu virtuel, pour toutes ces activités de diffusion montrait la volonté de poursuivre ces actions quel qu’en soit le type de financement. Aujourd’hui que le contrat Défimaths prend fin, il nous revient de trouver ensemble les moyens de poursuivre cette aventure passionnante en région Pays de la Loire.