Accueil > Actu
Le CNRS

Une journée avec le président-directeur général du CNRS

 

Dès sa nomination à la présidence du CNRS fin janvier, Antoine Petit a souhaité visiter les 18 délégations régionales. A l'occasion de sa visite à Montpellier vendredi 8 juin, la convention pluriannuelle de partenariat entre le CNRS, l'université de Montpellier et l'ENSCM a été signée. Retour sur une journée dense et fructueuse.

 

Antoine Petit tient à visiter l'ensemble des délégations régionales du CNRS, l’occasion pour lui de rencontrer les personnels des délégations, les directeurs d’unités et les partenaires institutionnels (universités, écoles, collectivités …).


Les 20 ans de l'IGH

© CNRS / A. Lieuvin

Le début de la matinée était consacré aux 20 ans de l’Institut de génétique humaine. Lors de son discours, il a affirmé son attachement à la recherche fondamentale de haut niveau et à la place privilégiée qu’occupe Montpellier dans le paysage de la recherche internationale notamment en matière de biologie et de santé.

 

Dialogue avec les personnels de la délégation régionale

© CNRS / A. Lieuvin

Aux alentours de 11h, il a partagé un moment d’échange convivial avec les personnels de la délégation autour d’un encas. Pour tous, c’était l’occasion de lui poser des questions et d’échanger avec le PDG.

 

Entretien avec Midi Libre

© CNRS / A. Lieuvin

A l'occasion de son entretien avec les journalistes de Midi Libre, Antoine Petit a exprimé l'importance d'un CNRS fort aux côtés d'universités fortes et a également exposé ses priorités pour le CNRS.

Lire l'article en ligne

La matinée s’est terminée par un déjeuner de travail avec les partenaires académiques.

 

Signature de la convention pluriannuelle de partenariat avec l'université de Montpellier et l'ENSCM

© CNRS / A. Lieuvin

En début d’après-midi, était organisée la signature de la convention pluriannuelle de partenariat entre le CNRS, l’UM et l’ENSCM.
Antoine Petit « Je suis convaincu que notre pays se doit d’avoir un CNRS fort. Il n’y aura, en particulier, pas d’universités fortes sans un CNRS fort et réciproquement. Le rôle du CNRS est à cet égard essentiel. Sa vision globale et son large spectre disciplinaire en font un acteur unique. Il doit avoir l’ambition de conforter cette place en développant des partenariats avec les acteurs du monde académique, universités, écoles et autres organismes de recherche, du monde industriel, grands groupes, PME / ETI et startups, et également avec les collectivités territoriales, conseils régionaux, métropoles . »


La signature de cette convention illustre la volonté du CNRS de travailler étroitement avec les universités. Cette convention s’inscrit pleinement dans le dynamisme créé par l’ISITE MUSE, dont les 3 grandes thématiques Nourrir, soigner, protéger sont un marqueur fort de la recherche en région sans exclure les autres disciplines dans lesquels les unités de recherche déploient un fort potentiel. Cette convention est signée au bénéfice de la politique scientifique de site au travers des UMR et les accompagner institutionnellement et administrativement de la manière la plus efficiente possible pour porter une recherche ambitieuse au niveau international.

 

Rencontre avec les directeurs d'unités et présentation de la coopération IGMM, CEMIPAI, ABIVAX Therapeutics

© CNRS / A. Lieuvin

A la suite de la signature, Antoine Petit s’est entretenu avec les directeurs d’unités. Il leur a présenté son plan d’actions pour les prochaines années et ses 6 thématiques prioritaires :

  • soutenir une recherche fondamentale au meilleur niveau international,
  • Promouvoir la pluridisciplinarité pour notamment répondre aux grandes questions sociétales telles que le changement climatique ou l’intelligence artificielle,
  • Travailler davantage avec le monde socio-économique,
  • Mieux faire rayonner la recherche française à l’international et, en particulier, auprès des instances de l’Europe,
  • Travailler étroitement avec les universités et construire des partenariats forts au niveau des UMR et également au niveau des ressources humaines, de la mobilité, de la valorisation,
  • Ouvrir les sciences au grand public et aux décideurs, leur apporter un éclairage scientifique même s’il est source de complexité

Les directeurs d’unités, chercheurs et personnels ont ainsi pu ensuite interagir avec lui et lui poser de nombreuses questions.
En fin de journée, il a rencontré les acteurs du laboratoire coopératif CNRS / ABIVAX, dédié au développement de molécules antivirales de nouvelle génération et emblématique du lien étroit que peuvent construire chercheurs académiques et entreprises innovantes.

 

 

 

Accueil Imprimer Contact Se rendre à... Crédits

Intranet du CNRS

Réservation

de l'Espace Colloque

Rechercher sur le site :

 

Le CNRS Accueil Le CNRS Annuaires Mots clefs CNRS Autres sites