Le CNRS
 
  espaceur
  filet
Concours internes ITA   Travailler au CNRS

 

Le champignon responsable de la dévastation des populations d'amphibiens à travers le monde provient d'une colonisation récente en provenance de l'Asie de l'Est

© Figure adaptée de O’Hanlon et al. (2018) par A. Miaud. Mai 2018.

 

.Une nouvelle étude menée notamment par des chercheurs de l'Imperial College de Londres, l'EPHE, le CNRS (CEFE) montrent que le champignon pathogène qui ravage actuellement les populations d'amphibiens sur tous les continents est originaire d'Asie de l'Est. Cette colonisation s'est faite au cours du XXème siècle, et le commerce international des amphibiens a favorisé cette épidémie.
Les chercheurs soulignent la nécessité de renforcer la biosécurité à travers les frontières, y compris une interdiction potentielle du commerce des amphibiens comme animaux de compagnie, pour assurer la survie des espèces vulnérables.

Communiqué de presse [.pdf]

 

La migration des oiseaux, une histoire d’énergie

© Marius Somveille

Les oiseaux migrent pour optimiser la balance entre apport et dépense énergétique, rapporte une étude par Marius Somveille (Université de Oxford), Ana Rodrigues (CNRS, chercheuse au CEFE) et Andrea Manica (Université de Cambridge), publiée en ligne cette semaine dans la revue Nature Ecology & Evolution. Cette règle s’applique également aux espèces non-migratrices et apporte une explication à la distribution globale de tous les oiseaux.

Lire dans "En direct des labos"

 

 

Protection de la mégafaune : la diversité invisible des requins révélée à partir de fragments d'ADN dans l'océan

© L. Vigliola / IRD

Une étude internationale, conduite en Nouvelle-Calédonie par des chercheurs de l'IRD, de l'Université de Montpellier et de l'EPHE-PSL, en association avec le CNRS, montre que des fragments d'ADN dans l'eau de mer révèlent la présence d'espèces rares et craintives de requins là où on les pensait disparues. Ces résultats, publiés le 2 mai 2018 dans la revue Science Advances, remettent en cause la distribution géographique de ces espèces et interpellent sur la protection de ces populations résiduelles dans les écosystèmes soumis à l'impact de l'Homme. MARBEC et le CEFE ont pris part à ces résultats.

Communiqué de presse [.pdf]

 

Changement climatique et pratiques locales : double peine pour un récif corallien

corail

© G. Quéré / Fondation Tara Expéditions.

Arrêt Upolu, une des neuf îles de l'État des Samoa, dans l'océan Pacifique. Connu par les amateurs de plongée, ce récif corallien isolé promettait une riche biodiversité aux scientifiques embarqués dans l'expédition Tara Pacific, principalement du CNRS (Lomic, Criobe), du CEA et de la King Abdullah University of Science and Technology (Arabie Saoudite). Alors que certains signaux de blanchissement avaient été observés sur leur route, l'état des récifs d'Upolu s'est avéré beaucoup plus fortement dégradé : la couverture corallienne y est inférieure à 10 % pour plus de 80 % des 124 sites considérés. Selon les scientifiques, cette situation s'explique par la conjugaison de facteurs globaux et locaux. Leur étude est publiée dans la revue Marine Pollution Bulletin.

Communiqué de presse [.pdf]

 

Le changement climatique renforce la sensibilité du fonctionnement des écosystèmes forestiers à la diversité en espèces d’arbres

Forêt

© Pascal Varambon/LHYGES

/IGPS/OHGE/CNRS Photothèque.

Le changement climatique affecte le fonctionnement des écosystèmes directement à travers les impacts sur la physiologie des organismes, mais il a également un impact indirect à travers les changements dans la composition et la diversité des communautés. Pour la première fois, une étude publiée dans Scientific Reports par des chercheurs du CNRS, notamment du CEFE, de l'Institute of Terrestrial Ecosystems de Zürich, de l'Université de Freiburg et de l'INRA a quantifié l’importance relative de ces effets directs et indirects par simulations, sur un gradient climatique de forêts tempérées européennes. Les résultats montrent que les effets indirects liés au changement de composition des communautés ont été largement sous-estimés jusqu’ici.

Lire dans "En direct des labos"

 

 

 

archives actualités Archives actualités

Informatique et Libertés CNRS

 

Mise à jour : 17/05/18

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

@CNRSenLR

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

logo fe^te de la science

Fête de la Science 2018

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

picto colloque en LR

Colloques et congrès en
Languedoc-Roussillon

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

Café et vidéo 2017-2018

Inscription obligatoire

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Zeste de science

Zeste de science à suivre sur YT

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Bilan 10 ans ERC au CNRS en Languedoc-Roussillon

10 ans ERC, retour en dessins [.pdf]

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

site ERC du CNRS

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

CAMPUS Mag LR

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

CNRS le journal

 

 

 

livre étonnat vivant

 

"Etonnant vivant"

avec la contribution de S. Alizon, C. Godin, A. Charmantier, U. Hibner Bonnet, P. Jarne, O. Kaltz, P. Lemaire, M. Nollmann Martinez, A. Parmeggiani.

 

 

 

livre Mangove

 

"Mangrove. Une forêt dans la mer"

avec la contribution de

Christophe Proisy, Judith Klein, Adewale Olagoke.

 

Livre Islam en France

 

"L'Islam en France"

avec la contribution de Geneviève Zoïa & Laurent Visier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CNRS | Délégation Languedoc-Roussillon

1919 route de Mende

34293 Montpellier

cedex 5

T. +33 (0)4 67 61 34 34

Plan d'accès [.pdf]

 

Accueil Imprimer Contact Se rendre à... Crédits

Intranet du CNRS

Réservation

de l'Espace Colloque

Rechercher sur le site :

 

Le CNRS Le CNRS Annuaires Mots clefs CNRS Autres sites