Le CNRS
 
 

 

espaceur
  filet
Concours internes   Travailler au CNRS

Spéciation deux en un chez les hippocampes

 

Peu de choses étaient connues sur la génétique de l’hippocampe moucheté, Hippocampus guttulatus, l’une des deux espèces d’hippocampes qui peuple les côtes européennes. Une étude de génétique des populations de ce poisson iconoclaste menée par une équipe de l’ISEM, dévoile une subdivision de cette espèce en quatre lignées génétiques partiellement isolées, bien que morphologiquement indissociables. Cette étude est publiée dans la revue Evolution après avoir été recommandée dans PCI Evolutionary Biology.

  Lire dans En direct des labos

 

Que fais-tu cerveau ? A découvrir pendant la Semaine du cerveau

 

Savez-vous comment gère-t-on nos émotions et d’où viennent les pensées ? Pourquoi les perturbateurs endocriniens ne font pas bon ménage avec le développement du cerveau des enfants ? Comment perçoit-on l'écoulement du temps ? Que se passe-t-il dans les addictions, quand le cerveau devient accro ? comment peut-on manipuler la mémoire ? Pourquoi courir donne du plaisir ? etc. Des réponses seront apportées lors de nombreux évènements proposés par la nouvelle édition de la Semaine du cerveau sur notre territoire (Montpellier, Nîmes, Marseillan…). Cet évènement se déroulera du 4 au 29 mars simultanément en Europe et dans plus de 120 villes en France.

  En savoir plus

 

Les réserves marines : bénéfiques, mais jusqu’à quelle distance ?

© Plopez.

Les études concernant les bénéfices des réserves marines se sont focalisées jusqu’à présent sur leur périmètre proche (distances inférieures à 40 km). Une équipe internationale impliquant notamment des chercheurs de MARBEC, ont montré que les réserves marines auraient le potentiel pour exporter des organismes bien au-delà de 40 km et ainsi connecter entre elles les trois quarts des réserves du réseau global de réserves marines. Cependant un quart des réserves mondiales, souvent les plus grandes (plus de 1 000 km2) et donc les plus efficaces, restent isolées et n’apportent aucune assurance spatiale au réseau. Cet article de synthèse vient d'être publié dans la revue Trends in Ecology and Evolution.
  Communiqué de presse

 

Deux nouveaux inhibiteurs de phosphatase contrôlent la division cellulaire

© Anna Castro.

La division cellulaire est induite par des phosphorylations séquentielles de protéines qui permettent la progression du cycle cellulaire. Ces phosphorylations résultent d'un réglage précis d'équilibres entre les activités des kinases et phosphatases. Afin d’étudier cet équilibre et son impact dans le contrôle du cycle cellulaire, des chercheurs du CRBM ont utilisé des souris knock-out pour deux nouveaux inhibiteurs de la phosphatase PP2A. Dans une étude publiée dans la revue Journal of Cell Biology, ils ont pu démontrer que ces deux inhibiteurs participent de façon différentielle au contrôle précis des différentes phases du cycle cellulaire.
  Lire dans En direct des labos

 

Le virus VIH capable de se «camoufler» pour échapper au système immunitaire

© Inserm/Fournier Jean-Guy, 1994

Comment le virus VIH parvient-il à échapper à la vigilance du système immunitaire, à l’intérieur même des cellules qu’il infecte ? C’est sur un de ces mécanismes d’évitement que se sont penchés des chercheurs de l'IGH en collaboration avec des équipes de l’Inserm, de l’UM et de l’Université de Lorraine. Ils ont pu observer la capacité du VIH à « camoufler » son ARN au sein même de la cellule infectée en utilisant une enzyme intracellulaire. Ces travaux parus dans Nature apportent de nouvelles connaissances sur les mécanismes d’évasion du VIH face au système immunitaire inné.
  Communiqué de presse

 

Quand des fleuves s’écoulaient au fond de la Méditerranée…

cartographie-fleuve

© DR.

Il y a environ 5.5 millions d’années, d’épaisses couches de sel se sont déposées dans les profondeurs de la Méditerranée. Depuis leur découverte il y a 40 ans, leur origine reste débattue. L'analyse de profils sismiques révèle l’existence au large du Liban d’un vaste paléo-réseau fluviatile sinuant au sommet du sel. Ces anciens fleuves, actuellement enfouis en mer à plus de 2 km de profondeur, témoignent de l’assèchement temporaire de cette partie de la Méditerranée. Ce sont les conclusions d’une étude menée par trois scientifiques dont une chercheuse du Laboratoire Géosciences Montpellier.
  Lire dans En direct des labos

 

Aida Todri-Sanial : « Une opportunité exceptionnelle d'être entendue par les gouvernements français et britanniques »

Aida Todri-Sanial

Aida Todri-Sanial, chargée de recherche au LIRMM a été sélectionnée en 2018 pour faire partie du programme Young Leaders du Conseil Franco-Britannique. Ce groupe de réflexion, ouvert à des représentants de l’ensemble de la société, vise à renforcer la coopération entre les deux pays. Au moment où s’ouvrent les candidatures pour la promotion 2019, retour sur son expérience.
  Pour en savoir plus

 

Des signatures du métabolisme d'oxydation anaérobie du méthane par le soufre dans des stromatolites de 2,72 milliards d'années

© Kevin Lepot.

Cette étude a été conduite par une collaboration internationale de chercheurs dont une équipe de Géosciences Montpellier. Elle a révélé les plus grands enrichissements en carbone 12 de la matière organique fossile du Précambrien. L’association de ces enrichissements avec du soufre organique argumente en faveur d’un métabolisme de méthanotrophie utilisant du sulfate. Les résultats permettent de mieux appréhender le cycle du méthane à cette époque cruciale de la Terre Primitive (début de la production d’oxygène) et les oxydants disponibles pour son oxydation dans les environnements sédimentaires lacustres..
  Lire dans En direct des labos

 

La fragmentation des habitats est-elle nécessairement mauvaise pour la biodiversité ?

© DR.

Avec un consortium international d’écologues, des chercheurs du CEFE ont expliqué dans Biological Conservation pourquoi la fragmentation des habitats n’est pas nécessairement mauvaise pour la biodiversité. En effet, les impacts négatifs attendus sur la base de ce qui est observé à l’échelle des fragments ne se retrouvent pas à l’échelle du paysage. A cette échelle, l’accroissement de la diversité des habitats, la dilution des risques, les effets de complémentation entre types d’habitats, sont susceptibles de contrecarrer les effets négatifs observés à l’échelle des fragments individuels.
  Lire dans En direct des labos

 

Régler le réveil du génome embryonnaire

© Mounia Lagha.

Dans un embryon en développement, il est essentiel de contrôler le timing de l’activation des gènes. Par ailleurs, à chaque division cellulaire, les programmes développementaux des cellules mères doivent être fidèlement transmis à leurs cellules filles. Afin d’étudier ces processus de timing d’expression et de mémoire, les chercheurs ont utilisé l’embryon précoce de drosophile où il est aisé de suivre en temps réel le réveil du génome zygotique. Dans une étude multidisciplinaire publiée dans la revue Nature Communications, des chercheurs de l'IGMM ont pu montrer comment un facteur de transcription (Zelda) régulait quantitativement le tempo de l’activation du génome au cours du développement embryonnaire précoce.
  Lire dans "En direct des labos"

 

Astrophysique en rayons gamma : l'observatoire CTA austral sera construit au Chili

© L.Godart/CEA.

L'observatoire Cherenkov Telescope Array (CTA) annonce aujourd'hui la signature de trois conventions qui permettront de construire son site austral au Chili, plus précisément sur les terrains de l'ESO à 11km au sud-est du Très grand télescope (VLT) dans le désert d'Atacama. CTA sera formé d'un réseau de 118 télescopes répartis sur deux sites, un dans l'hémisphère Nord et un autre dans l'hémisphère Sud. Les équipes du CNRS (dont le LUPM) et du CEA ont notamment participé au choix de l'implantation dans l'hémisphère Sud et préparent les instruments pour les télescopes. Les premières observations gamma de l'Univers par CTA sont attendues dès 2022.
  Communiqué de presse [.pdf]

 

 

 

 

archives actualités Archives actualités

Informatique et Libertés CNRS

 

Mise à jour : 22/03/19

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

@CNRS_OccitaniE

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

logo fete de la science

Fête de la Science 2018

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

picto colloque en LR

Colloques et congrès en
Occitanie Est

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

affiche-cafe-video

 

Café et vidéo 2018-2019

Inscription obligatoire

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Zeste de science

Zeste de science à suivre sur YT

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Bilan 10 ans ERC au CNRS en Languedoc-Roussillon

10 ans ERC, retour en dessins [.pdf]

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

site ERC du CNRS

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

CAMPUS Mag LR

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

CNRS le journal

 

 

 

 

couverture du livre "La part suavage du monde"

 

"La part sauvage du monde"

écrit par V. Maris.

 

 

 

Alerte aux moustiques ?

écrit par F. Simard,

L. Farraudière et

A. Yébakima.

 

livre entomologie médicale et vétérinaire

 

"Entomologie médicale et vétérinaire"

sous la direction de G. Duvallet, D. Fontenille et V. Robert.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CNRS | Délégation Languedoc-Roussillon

1919 route de Mende

34293 Montpellier

cedex 5

T. +33 (0)4 67 61 34 34

Plan d'accès [.pdf]

 

Accueil Imprimer Contact Se rendre à... Crédits

Intranet du CNRS

Réservation

de l'Espace Colloque

Rechercher sur le site :

 

Le CNRS Le CNRS Annuaires Mots clefs CNRS Autres sites