Le CNRS
 
  espaceur
  filet

Un microlaser pour l'ultraviolet profond à base de nitrure

microlaser


En réalisant le premier microlaser émettant dans l’ultraviolet profond, des physiciens, en particulier du L2C, viennent de démontrer le fort potentiel des puits quantiques à base de nitrure pour la réalisation de lasers dans l’ultraviolet profond.

 

Protection des poissons coralliens : les réserves marines à la traîne

recif corallien

© E. Amice/IRD/CNRS.

Une étude internationale, conduite par des chercheurs de l’IRD, de l’Université de Montpellier, de l’Université de la Nouvelle-Calédonie et de l’Université d’Hawaii, avec le soutien du CNRS, a évalué pour la première fois l’impact de l’homme sur les poissons de récifs coralliens en Nouvelle-Calédonie. Elle révèle que la biomasse et la biodiversité des communautés de poissons sont maximales dans les récifs isolés, situés à plus de 20 heures de trajet de Nouméa. Ce nouveau référentiel, qui ouvre de nouvelles perspectives pour évaluer l’état des récifs coralliens et l’efficacité des mesures de protection, montre que les Aires marines protégées (AMP) ont un effet partiel sur les communautés de poissons.Ces travaux sont publiés dans Nature Communications.

 

Découverte du lien manquant dans la symbiose des légumineuses

© John Innes Centre.

Des chercheurs, en particulier du BPMP, révèlent la présence d’un nouveau canal calcique localisé dans l’enveloppe nucléaire des cellules racinaire des légumineuses, et responsable de la génération des oscillations calciques nucléaires indispensables à l’établissement des symbioses rhizobiennes et mycorhiziennes. Cette étude publiée dans la revue Science, ouvre la voie à de nouvelles stratégies de production des plantes réduisant l’impact des engrais sur l’environnement.

 

Quand la radioactivité accélère la décomposition de la litière

litière et radioactivité

© IRSN-Jean-Marc Bonzom.

Le 26 avril 1986, l’un des réacteurs de la centrale nucléaire de Tchernobyl explosait et projetait dans l’environnement près de 12 milliards de milliards de becquerels. Afin de connaître les effets à long terme de cette pollution radioactive sur le milieu, des chercheurs de l'IRSN de Cadarache, en collaboration avec le CEFE et l'EcoLab et l'IRL d’Ukraine, se sont intéressés à la décomposition de la litière à proximité de la centrale. Ils ont alors pu mettre en évidence, de façon totalement inattendue, une augmentation du taux de décomposition des litières de feuilles avec la radioactivité. Leurs résultats ont été publiés dans Science of the Total Environment.

 

Récifs coralliens : solutions locales pour un problème global

un pêcheur traditionnel en Papouasie Nouvelle-Guinée (un Bright Spot)

© Tane Sinclair-Taylor

Préserver les récifs coralliens : l'enjeu est crucial, tant ces précieux refuges de la biodiversité marine sont partout menacés dans le monde. Une étude récente, publiée danse Nature le 15 juin 2016, vient apporter de nouvelles perspectives. Elle démontre qu'à divers endroits de la planète, des initiatives locales réussissent à préserver les écosystèmes coralliens, là où les politiques nationales s'avèrent souvent impuissantes…
Ce travail a été réalisé par un consortium international incluant des chercheurs de l'Université de Montpellier, de l'IRD et de l'Université de Nouvelle-Calédonie (laboratoires MARBEC, ENTROPIE et LIVE) avec le soutien du CNRS.

 

Un même gène rend les papillons de jour colorés et les papillons de nuit camouflés

papillons

© Mathieu Joron.

Dans les forêts tropicales d'Amérique latine, les papillons toxiques du genre Heliconius arborent sur leurs ailes des motifs aux couleurs vives que les prédateurs apprennent à reconnaître et éviter. Pour une meilleure protection, différentes espèces de papillons, vivant sur un même territoire, s’imitent mutuellement, alors qu’une même espèce vivant dans des régions différentes peut arborer des motifs distincts. Comment ces papillons réalisent-ils cette étonnante stratégie évolutive ? Une équipe internationale composée notamment de chercheurs du CEFE a identifié le gène responsable des différences d’agencement des couleurs chez ces papillons. Plus étonnant, ce même gène appelé, cortex, contrôle également la variation de coloration chez une espèce nocturne des régions tempérées, la phalène du bouleau. Ce gène révèle ici un rôle jusque-là inconnu, surprenant, montrant comment la sélection naturelle remodèle les fonctions ancestrales pour former de nouvelles adaptations.

 

Respecter la nature, un défi sous-estimé

© Jean-Louis Martin.

Si l’accord de Paris sur le changement climatique (COP 21) peut être vu comme une reconnaissance des limites biophysiques de la Terre, les respecter demeure un défi sous-estimé. Nos sociétés, et en leur sein les sciences de la conservation, qui traite les effets des activités humaines sur les espèces et les écosystèmes, ont essayé de résoudre ce défi : économie verte basée sur la croissance, technologie comme moyen de corriger ces effets. Des chercheurs du CEFE et de l’Université de Knoxville ont analysé la viabilité de cette version verte du paradigme de croissance. Ils montrent que le respect des limites de la nature exige une révision profonde et pressante des valeurs qui sous-tendent nos économies. Ils identifient les modalités possibles de cette révision et ses implications pour la société et les sciences de la conservation. Ces travaux sont parus le 16 mai 2016 dans la revue PNAS.

 

 

 

 

La vidéo du vendredi

 

 

archives actualités Archives actualités

Informatique et Libertés CNRS

 

Mise à jour : 1/07/16

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

picto colloque en LR

Colloques et congrès en
Languedoc-Roussillon

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .cafevideo

Café et vidéo 2015-2016

inscription obligatoire

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

CAMPUS Mag LR

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

CNRS le journal

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

 

"C'est grave Dr Darwin ? L'évolution, les microbes et nous"

écrit par S. Alizon.

 

 

livre l'insomnie du monde

 

"L'insomnie du monde"

écrit par P. Machetel.

 

 

livre émergence des maladies infectieuses

 

"Emergence de maladies infectieuses"

coordonné par S. Morand et M. Figuié.

 

livre Tiques et maladies à tiques

 

"Tiques et maladies à tiques"

sous la direction de

K. McCoy et N. Boulanger.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CNRS | Délégation Languedoc-Roussillon

1919 route de Mende

34293 Montpellier

cedex 5

T. +33 (0)4 67 61 34 34

Plan d'accès [.pdf]

 

Accueil Imprimer Contact Se rendre à... Crédits

Intranet

Extranet

Extranet

Réservation

de l'Espace Colloque

Rechercher sur le site :

 

Le CNRS Le CNRS Annuaires Mots clefs CNRS Autres sites