Accueil du site > Biographies des intervenants




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Jean-Sébastien VIALATTE

Jean-Sébastien VIALATTE
Député du Var – Maire de Six-Fours-les-Plages

Diplômé de la faculté de médecine et de pharmacie de Lyon en 1976, il se spécialise successivement dans les disciplines de l’hématologie, l’immunologie, la parasitologie et la bactériologie avant d’installer en tant que pharmacien-biologiste son premier laboratoire d’analyses médicales en 1981.

En 1987, il s’établit à Six-Fours-les-Plages (Var) et prend alors la direction d’un nouveau laboratoire. Maire de Six-Fours-les-Plages depuis 1995. Il devient en 2002 député du Var.

Durant son premier mandat, Jean-Sébastien VIALATTE a été membre de la commission des affaires économiques, de l’environnement et du territoire et à ce titre a siégé au sein de plusieurs missions :
- l’avenir du transport aérien français et la politique aéroportuaire,
- les activités agricoles et la protection de l’environnement, l’utilisation du chlordécone dans l’agriculture martiniquaise,
- la commission d’enquête sur l’assurance maladie.

Le 10 juin 2007, Jean-Sébastien VIALATTE est réélu député dès le premier tour. En juillet 2009, il devient membre de la Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la République.

Membre de l’OPECST (Office Parlementaire d’Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques), il est chargé d’établir avec son collègue, Alain CLAEYS, une évaluation de la loi de bioéthique de 2004, quatre ans après sa publication. Il est co-auteur du rapport « La loi bioéthique de demain ». Durant cette mission, ils ont organisé des auditions publiques sur les sciences du vivant (nov. 2007), les neurosciences (mars 2008), les techniques de procréation médicalement assistée (juin 2008) et les cellules souches (2009). En juillet 2010, un nouveau rapport intitulé « Recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires : état des lieux et régulation » a été rendu public. En février 2012, il présente devant l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques, son troisième rapport sur « l’impact et les enjeux des nouvelles technologies d’exploration et de thérapie du cerveau ».

Le 22 juillet 2008, Jean-Sébastien VIALATTE est nommé vice-président de la mission d’information parlementaire sur la révision des lois bioéthiques.

Dans le cadre des Etats généraux de la bioéthique, il est invité à participer à de nombreux colloques sur ce sujet : à l’Académie nationale de Médecine, à l’Ecole nationale de la magistrature, à l’Académie des sciences (etc). Lors de la mise en place de la Commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi de bioéthique de l’Assemblée nationale il a été nommé vice président en fin d’année 2010.

Il est réélu à l’Assemblée nationale en juin 2012 où il siège à la Commission des Affaires sociales. En juillet 2012, Jean-Sébastien VIALATTE est nommé vice Président de l’OPECST.