Accueil du site > Archives > Archives 2012 > Défis 2012 > SENS




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


DEFI-SENS - bilan 2012

Les workshops : Plus de 300 chercheurs ont été invités aux 9 workshops, en respectant répartition tant interdisciplinaire que géographique. Les participants ont été identifiés par une approche « top-bottom » (des directions des Instituts) et « bottom-top » (par recommandation des acteurs). La participation aux workshops ne reflète donc pas la totalité de la communauté, mais une tendance prépondérante.

Les 4 pôles d’intérêt : Une analyse issue des workshops a permis de dégager 4 pôles qui transcendaient l’interdisciplinarité et la spécificité des études pour chaque sens :
- l’encodage (de la perception à l’action en résultant, en conditions « normales »),
- la plasticité (la variation de la réception et de la transmission de la perception),
- les contraintes (positives, négatives) qui contrôlent et régulent la plasticité
- les ressources fournies par la perception et celles pour remédier au déficit perceptif.
Selon la classification internationale du handicap, l’encodage est relié aux fonctions organiques et structures anatomiques, la plasticité est liée aux problèmes de santé, les contraintes renvoient aux facteurs environnementaux et les ressources peuvent être associées aux facteurs personnels.

Les 11 projets interdisciplinaires et exploratoires retenus en 2012, s’inscrivaient dans ces pôles, en ciblant en général un sens singulier :
• Le Déficit perceptif cutané dans le cadre des TMS (tactile ; encodage, plasticité)
• Simulation des surfaces à l’aide d’un effecteur tactile (tactile ; ressources, contraintes)
• Suppléance à la locomotion dès la naissance (olfaction ; plasticité, ressources)
• Les Implants cochléaires : électrophysiologie et perception (audition, ressources)
• Impaired neural synchrony in the auditory brain (audition ; encodage, plasticité, resources)
• La vision de haut niveau chez les implantés rétiniens (vision, encodage, ressources).
• Test psychométrique d’intelligence non verbale destiné aux enfants déficients visuels (vision ; contraintes, ressources)
• Regard et interactions. Un "gaz tracker" pour les mouvements oculaires des handicapés (vision ; contraintes, ressources)
• MusEcriture : voir avec les oreilles (vision, audition et tactile ; ressources, plasticité)
Les workshops et les projets ont permis de définir les lignes directrices de projets et les structurations à faire émerger.

Les priorités issues de DEFI SENS 2012 se déclinaient ainsi :

1. Perception, bien-être et qualité de vie
2. Déficits perceptifs, prothèses et Anthropologie (invariants culturels)
3. Métrologie (in-variants) de l’audition et de la vision et prothèse faible déficience
4. Métrologie (in-variants) du tactile
5. Altérations (et suppléance) de l’encodage tactile
6. Métrologie (in-variants) de l’olfaction et du gout
7. Ressources de l’olfaction
8. Métrologie (in-variants) du mouvement
9. Altération et restauration (plasticité) du mouvement
10. Métrologie (in-variants) de l’hypovigilance
11. Hypovigilance et compensation
12. Oculométrie diagnostique, pronostique, compensation
13. Compensation inter-sens