Accueil du site > Archives > Archives 2015 > Défis 2015 > Instrumentation aux limites




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Atelier PANANA : Plasmas atmosphériques et nanocomposites polymériques naturels à base d’aérosols : comparaison avec les nanomatériaux synthétisés par plasma de laboratoire

PROMES, Perpignan, 27-28 août 2015

Date de fin d’inscription : 30 juin 2015

L’atelier, organisé sous l’égide du CNRS (Défi Instrumentation aux limites), ouvert aux communautés Nanomatériaux, Plasma et Géosciences vise à faire émerger une nouvelle voie de recherche portant sur la synthèse naturelle de nanomatériaux carbonés par plasmas atmosphériques.

Trois axes thématiques seront abordés :

  • caractérisation comparée des nanomatériaux carbonés synthétisés par plasma de laboratoire et par plasmas atmosphériques ;
  • comparaison des procédés de production de nanomatériaux carbonés par plasma de laboratoire et dans l’atmosphère ;
  • modélisation du transport des nanoparticules et de leurs interactions dans un plasma au cours du processus de synthèse de nanomatériaux.

Les recherches en astrophysique portant sur l’évolution des précurseurs hydrocarbonés dans la nébuleuse solaire s’appuient depuis longtemps sur des expérimentations plasma en laboratoire afin de décrypter et modéliser ces phénomènes complexes. Ainsi le recours à différents procédés de type « dusty-plasma » ou plasma de fusion et l’étude de matériaux produits par plasma de laboratoire ont permis de réaliser des avancées majeures dans la compréhension des interactions entre particules chargées de taille millimétrique et du rôle des plasmas sur la nucléation de matières carbonées ou la synthèse d’aminoacides. Néanmoins, ce type d’étude n’a jusqu’à présent pas été envisagé pour évaluer le rôle des différents types de plasmas dans l’atmosphère terrestre. Ainsi la formation de matériau par l’interaction de ces plasmas et des aérosols présents dans les différentes couches atmosphériques n’a pas été étudiée. L’identification dans des chutes d’aérosols actuels et dans des dépôts anciens de poussières atmosphériques de nanomatériaux carbonés présentant les caractéristiques de produits naturels de synthèse formés par voie plasma constitue un levier pour ouvrir une nouvelle voie de recherche. Il s’agit de matériaux composites nanostructurés à base de filaments de carbone hydrogénés et de nanoparticules essentiellement métalliques et oxydes métalliques, fréquemment organisés en multicouches. Dans l’état actuel des hypothèses, les plasmas impliqués sont déclenchés par des phénomènes atmosphériques occasionnels et spatialement restreints : choc hypervélocité par rentrée météoritique, éruption volcanique, arcs électriques produits par les éclairs, la foudre, etc. L’atelier "Plasmas atmosphériques et nanocomposites polymériques naturels à base d’aérosols" propose de rassembler un panel de scientifiques issus des communautés Nanomatériaux, Plasma et Géosciences afin d’évaluer la pertinence d’une approche transdisciplinaire pour relever les défis soulevés par cette thématique complexe. Pour répondre à cet objectif, l’atelier sera structuré par des échanges combinant exposés et tables rondes autour de trois axes thématiques : Nanomatériaux plasma, Procédés plasma, Dynamique des interactions gaz/solides en voie plasma.

Programme de l’atelier réparti sur deux jours :

PDF - 370.1 ko

Thèmes journée 1 : Bilan des observations sur les nanomatériaux carboné faits par plasma dans l’atmosphère et en laboratoire

Thèmes journée 2 : Bilan des connaissances sur les mécanismes de formation des nanomatériaux carbonés par voie plasma

Inscription obligatoire (à retourner au plus tard le 30 juin 2015) :

Word - 32.7 ko

Contacts : Marie-Agnès Courty et Françoise Massines