Accueil du site > Actions de site > Les pépinières interdisciplinaires




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Les pépinieres interdisciplinaires sur site

Le CNRS, à travers la Mission pour l’interdisciplinarité, impulse et structure des interfaces entre disciplines, tant au niveau national, que sur site. Cet effort vise à favoriser l’émergence de nouvelles théories et de nouveaux objets de recherche. La politique de site du CNRS peut prendre la forme d’appel à projets ou de soutien à des actions/projets interdisciplinaires ciblés pour lesquelles le site présente un potentiel scientifique spécifique. L’outil Pépinière Interdisciplinaire sur site (PI) du CNRS définit un lieu de recherche, de partage, d’innovation intellectuelle et de formation interdisciplinaire. La PI ambitionne devenir un modèle d’action de site ciblée où le CNRS apporte un soutien et anime une dynamique de recherche innovante associant des équipes de petit format et des compétences scientifiques disciplinaires variées autour d’une plateforme et/ou une thématique d’interface novatrice. Les équipes se rejoignent dans les axes de recherche interdisciplinaires ce qui permet de lancement d’une réflexion intégrée. La PI peut également être un vecteur d’articulation de l’ interdisciplinarité et d’ouverture à l’internationale en favorisant, par exemple, l’intégration d’une unité mixte internationale (UMI).

La définition d’une PI repose sur deux fondamentaux :

  • la pratique d’une recherche interdisciplinaire de contact, permettant la rencontre de cultures différentes autour d’un objet et/ou d’une question et l’élaboration de projets communs définis aux interfaces ;
  • la présence d’équipes de petit format et de grande qualité sur un site où les rapprochements et actions communes sont facilités géographiquement et intellectuellement. Ce principe n’exclut pas l’intégration d’autres acteurs externes au site porteurs d’un enrichissement incontournable.

Une PI ne vise pas la création d’une nouvelle structure. Elle repose sur un rapprochement innovant, de nature entièrement scientifique. Elle se différencie d’une plateforme technologique du fait de la présence de chercheurs ayant une expérience de l’interdisciplinarité et porteurs de projets. Elle ne peut pas être considérée comme une extension d’un laboratoire même si, à terme, elle peut conduire, sur décision du CNRS, à la création d’une structure. La PI est créée pour 3 ans maximum avec la volonté que cela se poursuive dans le cadre de la politique du site.

A ce jour le CNRS a labellisé deux PI. Leur fonctionnement est adapté aux objectifs scientifiques et stratégiques visés.

Pépinière interdisciplinaire sur le site de l’Idex PSL (2014-2016)

L’action est ciblée interdisciplinaire sur deux axes :

  • Domestication et fabrication du vivant. Coordonné par Ludovic Jullien (Processus d’Activation Sélectif par Transfert d’Énergie Uni-électronique ou Radiatif) et Perig Pitrou (Laboratoire d’anthropologie sociale), dans le prolongement du défi lancé en 2012 par le CNRS Biologie synthétique. La « fabrication » désigne une intervention modifiant en profondeur des processus. Le terme de « domestication » renvoie non à l’interaction entre les humains et les autres organismes vivants mais aux actions par lesquelles les humains objectivent certains processus présents chez les êtres vivants pour mieux les utiliser ou les faire évoluer. Un des enjeux de la recherche est d’articuler entre elles ces modalités de transformation de la matière afin de réfléchir sur les frontières entre le vivant et le non-vivant.

Pour suivre les activités de la PI Domestication et fabrication du vivant.

  • Ecologie, évolution, développement. Coordonné par Régis Ferrière et Chris Bowler. Les enjeux scientifiques de la PI s’inscrivent dans le contexte général des interactions réciproques entre environnement, processus écologiques, et évolution du vivant. La PI soutiendra tout particulièrement trois axes d’interdisciplinarité entre écologie et biologie, et leurs applications environnementales. L’action PI sera décisive pour le développement d’approches innovantes, intégrant théorie (modélisation mathématique et calcul intensif), expérimentation (écologie et évolution in vitro) et observation multi-échelles (données écologiques et méta-omiques à haut débit).

Pépinière Interdisciplinaire de Guyane (PIG) (2014-2017)

Sur un terrain de recherche très original – le littoral Guyanais – la PIG vise à installer une dynamique de recherche collaborative avec des équipes venant de différents sites et d’horizons disciplinaires différents.

La PIG est adossée à l’USR 3456 CNRS-Guyane qui regroupe des équipes visiteuses sur des temps variables (de 2 mois à 1 an – période renouvelable) et intéressées par la recherche sur le littoral guyanais. Celui-ci présente une biodiversité unique (tortues marines, mangroves….) dont une grande partie doit être caractérisée et une dynamique morphosédimentaire unique, éminemment instable et transitoire car dominée par une interaction complexe des grands panaches fluviaux avec l’océanologie côtière (sédiments, bancs de vase…). Cette PI constitue un lieu attractif pour les équipes nationales et internationales qui travaillent sur ces problématiques. Elle permettra aussi le partage des données pour l’ensemble de la communauté scientifique qui s’intéresse à l’anthropo-écosystème du littoral guyanais ou/et aux tortues marines.