Accueil du site > Les défis > X-Life




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Défi X-Life : AMI 2017

Le CNRS, à travers la Mission pour l’interdisciplinarité souhaite rassembler le potentiel de recherche de ses équipes autour de nouvelles questions émergentes qui, favorisées par des approches interdisciplinaires, feront avancer les champs des connaissances amont. Sur la base du succès des appels d’offres EXOMOD et Enviromics, il a été décidé de lancer, dès 2017, un Appel à Manifestation d’Intérêts (AMI) intitulé X-life - Branches Méconnues du Vivant.

Contextes :

Seulement 10-20% des espèces vivantes ont été décrites et cataloguées. La pléthore de résultats fondamentaux et appliqués obtenus à partir de l’étude de ces espèces suggère que les 80-90% restants représentent une source inégalée de connaissances et d’innovations largement sous exploitée. Alors que les techniques modernes en biologie permettent de séquencer à haut débit de nombreuses espèces, certains défis, paradoxalement, sont liés à l’échantillonnage, l’identification et au phénotypage des espèces non répertoriées et ce, quelque que soit le phylum considéré.

L’objectif de ce défi est de promouvoir l’émergence de consortia interdisciplinaires pour étudier différentes branches inconnues du vivant, leurs rôles dans le fonctionnement des écosystèmes, les mécanismes biologiques sous tendant leurs adaptations à différents environnements, étendre et préciser les limites physique et chimique du vivant et caractériser les sources potentielles d’innovations. De nombreuses approches peuvent être proposées pour répondre à ces objectifs. Toutefois, seuls les projets présentant une rupture, de réels défis et une interdisciplinarité issue de nouvelles collaborations seront considérés par le comité de sélection. Les projets centrés sur des approches essentiellement disciplinaires, même si novatrices, ne pourront en aucun cas être éligibles.

Propositions éligibles :

Plusieurs thèmes ont été identifiés. Les projets soumis devront combiner des équipes dont les thématiques couvrent au moins et obligatoirement deux de trois thèmes suivants :

  • Autour de l’instrumentation et de l’ingénierie
    • Le prélèvement de nouveaux spécimens nécessitant le recours à une nouvelle instrumentation.
    • L’accès à des terrains en milieux extrêmes nécessitant une logistique originale et unique.
  • Autour de la biologie et de la chimie
    • Le développement de technique d’identification et de phénotypage à haut débit.
    • L’utilisation et développement de techniques de chimie analytique avancées et innovantes et appliquées aux substances naturelles, aux éléments traces, etc.
    • L’utilisation de techniques omiques de dernières générations (protéomique par séquençage de novo, métabolomique in situ, metallomique etc.)
    • La caractérisation des effets biologiques, physiologiques et comportementaux des nouvelles molécules d’intérêts.
  • Autour des algorithmes et des modélisations
    • Le développement de nouveaux algorithmes d’alignement ou d’assignation de fonctions multi espèces.
    • Nouvelles approches mathématiques dans l’utilisation de données existantes issues de séquençage à haut débit.

Ces thèmes peuvent être élargis par le consortium s’ils viennent renforcer le caractère interdisciplinaire des projets, mentionnons à titre d’exemple : le recours aux savoirs locaux pour trouver des espèces cryptiques, etc.

Pour consulter le texte de l’AMI 2017
PDF - 57.6 ko
Pour télécharger le formulaire de candidature
Word - 34.4 ko

La date limite de dépôt des lettres d’intentions est fixée au 16 janvier 2017 à midi.

Le dossier complet (3 pages maximum) doit être obligatoirement déposé sur l’application SIGAP à l’adresse : https://sigap.cnrs.fr/sigap/web/con...

SIGAP est une application développée par le CNRS. Pour consulter les documents destinés à vous aider cliquer ici

Pour obtenir des informations :
Stéphane Blanc (responsable scientifique du Défi)
La Mission pour l’interdisciplinarité