Accueil > Actualités

[Actualité scientifique] Choisir son habitat favorise l’adaptation des organismes aux changements environnementaux

par Clément Blondel - publié le

Les changements environnementaux à l’œuvre actuellement ont déjà des effets sur de nombreux organismes. Déterminer si les espèces peuvent s’adapter aux changements de leur environnement et, le cas échéant, à quelle vitesse elles peuvent le faire, représente un défi scientifique majeur. La théorie classique considère que l’adaptation, le processus de sélection des individus les mieux adaptés à leur environnement, est limitée par la dispersion, le processus par lesquels les organismes se séparent géographiquement d’une population d’origine et colonisent de nouveaux habitats, car ces déplacements homogénéisent les populations. Or ces déplacements ne sont pas nécessairement aléatoires : les individus peuvent préférentiellement disperser vers les habitats qui leur conviennent le mieux. Des chercheur.e.s de la Station d’écologie théorique et expérimentale de Moulis en Ariège et des Universités de Louvain-la-Neuve et Gand (Belgique) ont démontré dans une étude publiée récemment dans la revue Nature Ecology and Evolution l’importance de ce comportement – le choix d’habitat – dans l’adaptation des populations face à une augmentation de température.

Voir en ligne : Sur le site de l’Institut écologie et environnement