Accueil > Comment prendre en compte le genre ... > dans mes activités de recherche ?




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Genre en recherche : de quoi parle-t-on ?

En France, le Genre fait son apparition dans les recherches menées en sciences humaines et sociales depuis les années 1980. Son extension à d’autres champs disciplinaires est à la fois récente et peu visible.

Une des explications relève du langage même. Dans les sciences du vivant, quand on parle Genre, on entend Sexe. Celui-ci revêt des caractères d’ordre biologique, anatomique, (rôles reproducteurs), génétique (XX vs XY), voire physiologique (hormones). Mais le Genre ne se réduit pas au Sexe.

En sciences humaines et sociales, le Genre est une construction sociale, qui hiérarchise les hommes et les femmes et produit des conventions culturelles, des rôles sociaux, des comportements, des représentations sociales et la division sexuelle du travail et du pouvoir. Parler de Genre revient à prendre en compte une multiplicité de facteurs.

GIF - 13.4 ko

© F. Moos - CNRS

En recherche clinique et santé, les études genrées portent sur les interactions entre le fonctionnement biologique (le sexe inclus), la psychologie et la sociologie, le comportement et l’ethnologie.

GIF - 18.5 ko

© F. Moos - CNRS

Par extension, en sciences du vivant, pour le règne animal, les études genrées portent sur les interactions entre le fonctionnement biologique, l’environnement et le contexte expérimental.

GIF - 18.6 ko

© F. Moos - CNRS

Ainsi, prendre en compte le Genre revient à intégrer ces facteurs comme autant de variables susceptibles d’impacter, indépendamment ou communément, les résultats de la recherche effectuée.