Accueil > Quel est l’état des lieux au CNRS ?




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Quelques comparaisons en France et ailleurs

Avec 42,4% des femmes parmi ses effectifs et 32,5% de chercheuses, comment le CNRS se situe-t-il dans le dispositif français de recherche publique ? Et au sein de l’espace européen de la recherche ? Ou sur le plan international ?

En France

En 2010, dans les EPST et les établissements d’enseignement supérieur 35 % des chercheur-e-s sont des femmes (pour information, ce chiffre descend à 20 % dans la recherche privée). Alors que 41 % des maîtres-ses de conférences et des chargé-e-s de recherche sont des femmes, ce ne sont plus que 20 % des postes des professeur-e-s et des directeurs/trices de recherche qui sont occupés par des femmes. Source : Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche – édition 2012 - http://www.enseignementsup-recherch…

En 2008, l’ensemble des personnels travaillant pour la recherche publique, excepté.e.s celles et ceux relevant de la Défense, représente un peu moins de 229 000 personnes dont 40,3% de femmes. Parmi ces personnels, près de 122 000 sont chercheur.e.s dont 33,2% de femmes.

Le CNRS emploie, proportionnellement, autant d’ingénieures et de techniciennes mais un peu moins de chercheuses que la moyenne nationale. La part des chercheuses au CNRS est inférieure à celle des EPST ou des universités mais est supérieure à celle des EPIC.

Personnes physiques dans la recherche publique en France Effectifs rémunérés HommesFemmes% femmes
Chercheurs 121 799 76 281 37 935 33,2%
Boursiers 20 753 11 729 8 605 42,3%
Ingénieurs études et techniciens 54 471 24 984 26 147 51,1%
Autres 31 422 14 577 13 336 47,8%
TOTAL ADMINISTRATIONS 228 445 127 571 86 023 40,3%
Ensemble des personnels recherche% femmes
Associations 52,4%
EPST 46,4%
Services ministériels 44,7%
EPA 43,2%
CNRS42.6%
Universités et établissements d’enseignement supérieur 37,2%
EPIC 34,7%
Chercheur.e.s% femmes
Associations 39,0%
EPST 35,1%
Universités et étab. d’enseignement supérieur 33,4%
CNRS32%
Services ministériels 31,8%
EPA 29,8%
EPIC 27,6%

(Source : MESR - DGESIP/DGRI-SIES C1)

En Europe

La part des femmes dans la population de chercheurs au niveau européen est de 33 %. Pour la France, ce chiffre descend à 27 % (recherches publique et privée confondues).

(Source : She figures 2012)

En 2006, les femmes représentaient 28% du corps professoral régulier (« tenure-track faculty » et « tenured faculty ») en sciences et en génie des institutions américaines. Il existe des disparités selon les grades.

  • 42% parmi les professeurs adjoints (assistant professors)
  • 34% parmi les professeurs agrégés (associate professors)
  • 19% parmi les permanents titularisés (full professors)

et selon les disciplines.

Tenured or tenured-track faculty in

Computer sciences Engineering Life sciences Mathematics Physical sciences Psychology Social sciences
21,2% 10,8% 32,3% 17,4% 17% 46,2% 33,9%

(Source : National Science Foundation, Division of Science Resources Statistics, Survey of Doctorate Recipients : 1973-2006 – Tiré de “Crise tranquille, révolution tranquille”, Anne Pépin (A paraître))