Accueil > Quel est l’état des lieux au CNRS ?




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Des disparités selon les grades

Alors que 83,8 % des personnels permanents du CNRS relèvent de la catégorie A de la Fonction publique : les femmes représentent 38,3 % de ces personnels. En revanche, elles sont les plus nombreuses dans les grades les moins élevés où elles représentent près des deux tiers des emplois de catégories B et C. Les femmes sont de moins en moins nombreuses au fur et à mesure que l’on progresse dans la hiérarchie, mettant en évidence l’effet du plafond de verre.

Ainsi, elles représentent :
- près de deux tiers des technicien·ne·s (65 %) ;
- plus de la moitié des assistant·e·s ingénieur·e·s (55,1 %) ;
- moins de la moitié des ingénieur·e·s d’études (47,5 %)
- moins du tiers des ingénieur·e·s de recherche (31 %) ;
- un quart des directeurs/trices de recherche (27,1%).

Source :« La parité dans les métiers du CNRS 2013 », paru en décembre 2014, dont les contenus sont consultables de manière interactive via l’URL : http://bilansocial.dsi.cnrs.fr/ rubrique Parité