Accueil > Quel est l’état des lieux au CNRS ?




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Quelle évolution depuis 2001 ?

Concernant les effectifs permanents, la présence féminine a connu une croissance ténue mais relativement régulière de 2001 à 2006. Depuis, la tendance est stable, voire en légère baisse depuis 2009 (passant de 42,7 % à 42,4 %). Toutefois, bien que modeste, la féminisation depuis 2001 a été continue pour les chercheur-e-s, passant de 30,6 % à 32,5 %, et quasi continue pour les ingénieur-e-s de 42 % à 44,1 %.

Source : « La parité dans les métiers du CNRS 2011 », paru en décembre 2012, dont les contenus sont consultables de manière interactive via l’URL : http://bilansocial.dsi.cnrs.fr/rubrique Parité