Accueil > Actualités

[Actualité scientifique] La masse de glace du Groenland fond beaucoup plus vite que prévu

par Clément Blondel - publié le

Une étude publiée dans Nature et menée par 89 scientifiques de 50 organisations internationales parmi lesquel·les un ingénieur du Laboratoire d’études en géophysique et océanographie spatiale (Legos-OMP), fait état d’une situation très inquiétante concernant la fonte de la calotte glaciaire du Groenland et son impact sur la hausse du niveau des mers et donc sur les populations côtières. Les résultats montrent en effet une fonte plus rapide que les prévisions du GIEC en 2013, avec une perte décennale de glace multipliée par sept en trois décennies. Les chercheurs ont également établi que cette perte de glace était due à parts égales à la fonte de surface et au vêlage d’icebergs.

Contact scientifique
Alejandro Blazquez, ingénieur CNES au Laboratoire d’études en géophysique et océanographie spatiale (Legos-OMP, CNRS/UT3-Paul Sabatier/CNES/IRD)

Voir en ligne : Sur le site de l’Institut des sciences de l’Univers