CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Programmes interdisciplinaires
  Accueil CNRS > Liste des programmes interdisciplinaires > C'Nano
INC | INEE | INP | IN2P3 | INSB | INSHS | INSMI | INS2I | INSIS | INSU |

C'Nano

 

1/ Contexte

Dans l’ensemble des pays industrialisés, un effort considérable est consacré aux nanosciences, sources d’innovations technologiques futures. Concevoir, fabriquer des nano-objets, comprendre leur fonctionnement, fabriquer industriellement des composants en intégrant ces nouvelles briques constitue une feuille de route pour la science et la technologie. La National Nanotechnology Initiative (NNI-Etats-Unis) et l’Agence nationale de la recherche (ANR-France) affichent les nanosciences et les nanotechnologies comme une des clés majeures de l’activité économique de demain. Elles sont au cœur de ce projet.

En France, le Programme national Nanosciences, lancé par le Ministère de la recherche, le CNRS et le CEA a poussé à rationaliser l'émergence des centrales technologiques de proximité aux côtés des grandes centrales, en construisant un réseau de Centre de compétences en nanosciences « C’Nano ». Cinq tels centres ont été lancés en 2004-2005, basés en Ile-de-France, en Rhône-Alpes, dans le Grand-Est, dans le Nord-Ouest (du Nord-Pas de Calais à la Bretagne et au Pays de Loire), dans le Grand Sud-Ouest (Aquitaine, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon). Les 5 C’Nano rassemblent 4100 chercheurs. Un sixième centre devrait à se constituer en Région PACA.

Les C'Nano ont été reconnus comme GDR (des GDR régionaux) par le Comité national et on reçu le statut de PRC, une structure ministérielle analogue au GDR. Les 5 C’Nano ont ainsi pu démarrer avec le soutien financier de la Direction de la Recherche en 2005.

 

2/ Objectifs

Les C’nano ont pour tâche :

  • de constituer le cœur du réseau national des chercheurs en nanosciences
  • d’animer la communauté nanosciences
  • de favoriser l’émergence de projets fédérateurs et interdisciplinaires
  • de faciliter l’accès des équipes aux centrales technologiques et de proximité
  • de conseiller la direction de la recherche, les organismes tutelles et la région qui sont les soutiens directs à la recherche
  • d’être les interlocuteurs privilégiés des collectivités locales en matière de soutien aux nanosciences
  • d’être correspondants de leurs homologues européens au sein de l’ERANET NanoSci-ERA
  • d’organiser et participer à des actions de formation
  • d’établir des liens avec les entreprises locales
  • de diffuser et vulgariser les nanosciences vers le grand public et de mener une réflexion et une analyse de l’impact des nanosciences sur la société

 

3/ Organisation

La direction scientifique de ce programme sera assurée par la direction de l'institut INP associant les instituts concernés (INSIS, Chimie, INSB, INSHS).

Le comité de pilotage du programme peut être assuré par cinq représentants nommés par les instituts afin de préserver un équilibre interdisciplinaire, associés aux cinq représentants des 5 C’Nanos existants, élargi aux représentants de la DGRI du Ministère et au Directeur scientifique du CEA-DSM.

Barre d'outils Imprimer Accueil Contact Crédits