Accueil du site > Publications > Histoire de la recherche contemporaine




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Les mutations récentes de la géographie

23 février 2021

Le monde de la recherche est friand de changements. Nouveaux concepts, nouveaux paradigmes, nouvelles découvertes, ne sont-ils pas à la fois des moteurs et des buts ? L’épistémologie cherche à identifier les moments qualifiés souvent de « tournants » qui font véritablement sens, et à les expliquer (circulation des idées, transformation du monde, échanges entre disciplines, institutions…). La géographie, en tant que discipline a connu nombre de ces virages ou tournants, en France celui des années 1970 a été particulièrement étudié. Les textes que nous avons réunis ici n’y reviennent pas, ils visent à présenter un aperçu des mutations plus récentes de la géographie francophone (retenons ce terme même si nombre d’auteurs de langue française écrivent aujourd’hui dans des revues en langue anglaise). Ce choix nous permet de traiter plus pleinement notre sujet dans le cadre du présent numéro, mais il repose aussi sur l’affirmation que, pour des raisons qui sont liées à la langue, aux structures institutionnelles, au lien particulier avec l’enseignement, il existe bien une géographie française voire francophone, distincte dans ses thèmes, ses approches et souvent ses méthodes de la géographie anglophone (elle-même si diverse qu’il n’est pas possible de la considérer comme un tout homogène), même si elle est fortement influencée par elle (et c’est tant mieux !) (Philippe Gervais Lambony, Henri Desbois, coordonnateurs du dossier).


Au chapitre des varia, Odile Ozier-Kalogeropoulos et Denise Cabet-Busson livrent une étude méticuleuse de "La construction d’une discipline universitaire : la génétique à la faculté des sciences de Paris de 1946 à 1970", tandis que Jean-Michel Rossignol revient sur "La découverte du virus sigma de la drosophile par Philippe L’Héritier et ses collaborateurs" à Gif-sur-Yvette.

Pour commander la revue, rendez-vous sur le site de CNRS Éditions. Retrouvez également la revue en ligne.