CNRS Délégation Centre-Est
17 rue Notre-Dame des Pauvres
B.P. 10075
54519 Vandoeuvre-lès-Nancy

Téléphone : (33) 03 83 85 60 00
Télécopie : (33) 03 83 17 46 21


Visite de Jean-Luc Moullet, DGDI du CNRS, en Centre-Est

Brunch de l’innovation

Visite de Jean-Luc Moullet, DGDI du CNRS, en Centre-Est  

Ce mardi 23 juin 2020, la Délégation Centre-Est du CNRS a eu le plaisir d’accueillir à Nancy Jean-Luc Moullet, directeur général délégué à l’innovation (DGDI) au CNRS.
 
En présence d’Edwige Helmer-Laurent, déléguée régionale et d’Arnaud François, son adjoint, de Pierre Sery, responsable du service partenariat et valorisation (SPV), la journée a débuté par la présentation des activités du SPV, puis par un temps d’échanges avec les personnels du service.

 

 

 
S’en est suivie une rencontre avec les acteurs de la filière de l’eau, filière considérée à haut potentiel pour le CNRS. Bon nombre de laboratoires en France en lien avec les instituts du CNRS travaillent sur cette thématique fortement interdisciplinaire mêlant à la fois la chimie, la physique, l’environnement, l’ingénierie, les sciences humaines et sociales, etc…
Ainsi, Laure Giamberini, directrice du Laboratoire interdisciplinaire des environnements continentaux - LIEC (UMR CNRS/UL), Alain Walcarius et Christophe Gantzer, respectivement directeur et directeur adjoint du Laboratoire de Chimie Physique et Microbiologie pour les Matériaux et l’Environnement - LCPME (UMR CNRS/UL) et Luc Bartossi, directeur du pôle Hydréos , ont pu échanger sur la structuration et les interactions de la filière eau dans le Grand-Est, leurs activités de valorisation et de transfert et également sur les succès et difficultés qu’ils peuvent rencontrer avec les industriels.

 

 

La matinée s’est terminée autour d’un déjeuner en présence de la déléguée régionale, de son adjoint, de Frédéric Villieras, Vice-Président recherche de l’Université de Lorraine et de Pascal Echewege, chargé de mission valorisation également à l’Université de Lorraine.
L’après-midi fut , quant à lui, consacré à la visite de l’Institut Jean Lamour - IJL (UMR CNRS/UL) animée par son directeur Thierry Belmonte, en présence de Jean-Luc Moullet, Edwige Helmer-Laurent, Arnaud François et Pierre Sery.

 

Au programme :
  • Immersion au sein de la plateforme d’élaboration additive présentée par Samuel Kenzari, ingénieur de recherche CNRS et responsable de l’équipe de recherche technologique « Matériaux et procédés additifs » (MPA). L’équipe axe ses travaux sur la recherche exploratoire et le développement de nouveaux matériaux orientés vers les secteurs applicatifs de la fabrication additive (impression 3D/4D) et couplés à une logique d’innovation et de transfert technologique. Cette activité a donné lieu à plusieurs brevets en lien avec la fabrication additive, dont trois sous contrat d’exploitation avec une PME locale pour commercialiser des nouveaux matériaux désormais connus sous la dénomination commerciale PAQc®

 

    

 

  • Visite de la partie du tube D.A.U.M (dispositif de dépôt et d’analyse sous ultravide de nanomatériaux) dédié au transfert de technologie et présentation d’un exemple de collaboration menée avec un industriel, par Aurélien Didelot, ingénieur de recherche au TTO (Technology Transfer Office) de l’Institut. L’action du « LabCom » SOLARIS avec la société Viessmann, fabricant de systèmes de chauffage, a permis le développement, le transfert à l’échelle industrielle, ainsi que la commercialisation de solutions solaires thermiques innovantes, dans le but de réduire les coûts de maintenance des panneaux solaires thermiques.

 

 

 

  • Découverte de l’autre partie du tube D.A.U.M dédiée à la recherche par Stéphane Andrieu, enseignant-chercheur au Département Physique de la Matière et des Matériaux (P2M). De par sa longueur (70 mètres) unique en Europe - 40 mètres dédiés à la recherche et 30 mètres au transfert de technologie, cet outil permet l’interconnexion sous ultravide de moyens d’élaboration, d’analyse et de nano-structuration et d’équipements environnants de caractérisation de matériaux à l’échelle nanométrique (microscopes, FIB, liquéfacteur, lasers). Répondre aux problématiques actuelles de la recherche fondamentale et de la recherche appliquée dans le domaine des nanomatériaux en couplant des techniques de structuration multi-matériaux à des approches d’analyses multidimensionnelles, tel est la vocation de cette plateforme unique.
 

 

Riche des nombreux échanges et moments de partage, le déplacement de Jean-Luc Moullet à Nancy aura permis de constater le dynamisme avec lequel chacun faire vivre la recherche, l’innovation et le transfert de technologies au sein de la délégation Centre-Est.

 

Juin 2020 - Scom