CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Brevets et licences

La technologie du microscope nanoIR récompensée

Alexandre Dazzi, enseignant-chercheur au Laboratoire de chimie physique, recevra en novembre 2014 aux Etats-Unis le prix « Ernst Abbe » de la société de microscopie de New York pour l’invention du nanoIR.

illustration

Le nanoIR est un microscope présentant une double fonctionnalité, avec d’une part la spectroscopie infrarouge locale, et d’autre part la cartographie/identification chimique des objets. Il s’agit de la première plate-forme technologique permettant, avec cette double fonctionnalité, d’atteindre l’échelle nanométrique.

Une demande de brevet a été déposée sur le sujet en 2007 en copropriété entre la société américaine Anasys instruments, le CNRS et l’université Pari- Sud. Un contrat de copropriété et d’exploitation a été signé en 2007 avec la société sur la technologie protégée par la famille de brevets. Une trentaine d’exemplaires a déjà été commercialisée depuis 2010. Le produit est principalement utilisé par les industriels et les académiques dans le domaine des matériaux et des sciences des polymères.

Alexandre Dazzi, co-inventeur de la technologie, travaille toujours sur le sujet et des améliorations sont en cours de développement. Le prix Ernst Abbe lui sera décerné en novembre 2014. Reprenant les propos d’un membre de la société de microscopie, « cette distinction est attribuée uniquement pour des réalisations exceptionnelles en microscopie ou pour une contribution exceptionnelle à cette science ».

La New York Microscopical Society a récompensé par exemple Albert V. Crewe, inventeur du microscope électronique à balayage par transmission, Edwin H. Land, inventeur de l’appareil photographique instantané polaroid, ou encore Gerd Binning et Heinrich Roher, inventeurs du microscope à effet tunnel.

 

 

 

1 Cartographie chimique 3D d'un filament de bactérie Streptomyces, réalisée avec le nanoIR. La topographie est donnée par la 3D et le code couleur (jaune-brun) révèle la présence de vésicules de lipides à l'intérieur de la bactérie par l'absorption infrarouge.


Contacts :

Olivier Daniel / FIST S.A. / T. + 33 1 40 51 00 90 / olivier.daniel@fist.fr
Alexandre Dazzi / Laboratoire de Chimie physique / T. + 33 1 64 46 80 91 / alexandre.dazzi@u-psud.fr