CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Partenariats et stratégie

EM2VM, le laboratoire commun CNRS/EDF sur le vieillissement des matériaux

EDF et deux laboratoires du CNRS, le Groupe de physique des matériaux1 et l'Unité matériaux et transformations2, renouvèleront prochainement leur collaboration sur le vieillissement des matériaux utilisés dans les moyens de production d'électricité d'EDF, à travers le laboratoire commun EM2VM.

illustration

Partenaires de longue date, EDF et le CNRS ont signé ensemble un accord-cadre de collaboration de recherche en novembre 2014. Au-delà de partenariats spécifiques, ils collaborent dans des structures de recherche communes : BHEE (Bâtiment à haute efficacité énergétique), MATeB (Matériaux pour l'efficacité énergétique du bâtiment, avec une part importante des recherches consacrée à la super isolation), SEISM (étude et gestion des risques sismiques), IRDEP et IPVF (photovoltaïque), LaMSID (tenue mécanique des structures) et enfin EM2VM (vieillissement des matériaux).

Ce dernier a été créé en 2008 par EDF et deux laboratoires du CNRS, le Groupe de physique des matériaux1 et l'Unité matériaux et transformations2. Ces trois partenaires mettent en commun moyens, chercheurs et compétences. Ce laboratoire commun fédère et développe des moyens expérimentaux d'analyse et de caractérisation (sonde atomique, microscopies électroniques) couplés à une simulation numérique (calculs ab initio, dynamique moléculaire, Monte Carlo cinétique, cinétique chimique, champs de phase, champs de phase cristallin, dynamique des dislocations). Les équipes y mènent des recherches sur les mécanismes de vieillissement des matériaux des principaux composants des moyens de production d'EDF et évaluent leur cinétique à long terme.

Après un premier renouvellement en 2012, les partenaires s'apprêtent à reconsolider leurs engagements pour la période 2017-2021. Outre un programme de recherche commun, la collaboration a, depuis 2009, débouché sur une quarantaine de thèses de doctorat, soit environ cinq par an. Un bilan exposé lors d'une conférence au Groupe de physique des matériaux le 25 janvier 2016, tout comme les travaux communs et les perspectives de recherche.


1 Groupe de physique des matériaux (CNRS/Université Rouen/INSA Rouen).

Unité matériaux et transformations (CNRS/Université Sciences et technologie Lille/ENSC Lille/INRA).

 

Contact :
Philippe Pareige / Directeur du Groupe de physique des matériaux / philippe.pareige@univ-rouen.fr