CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Écosystèmes

Un nouveau dispositif de préfinancement pour les start-up

Le Fonds Predirec Innovation 2020, soutenu par le Fonds européen d'investissement, propose aux PME et TPE innovantes une avance de trésorerie sur leurs dépenses de Crédit impôt recherche (CIR). Un puissant outil de gestion des ressources financières des start-up en développement.

illustration

Soutenu par le Fonds européen d'investissement, le Fonds Predirec Innovation 2020 a été lancé au mois de mai 2015. Ouvert à toutes les entreprises justifiant d'au moins 100k€ de Crédit impôt recherche (CIR), ce dispositif n'impose aucune contrainte en termes de chiffre d'affaires ou de rentabilité. Supérieure à 60 millions d'euros, la capacité de financement du Fonds comporte un objectif global fixé à 100 millions d'euros.

Depuis son lancement, ce sont plus d'une vingtaine de PME dans des domaines aussi variés que les biotechnologies, l'industrie ou le numérique qui ont été financées, à l'issue d'une sélection par Neftys, société partenaire conseil du Fonds. Parmi elles, des sociétés issues du CNRS ont, en l'espace de quelques semaines, renforcé leur ligne budgétaire, sans se heurter aux difficultés bancaires généralement observées par les TPE et PME.

Autre particularité du dispositif, la durée modulable de l'avance de trésorerie. D'un seul CIR, elle passe à plusieurs si l'entreprise souhaite sécuriser un financement sur une plus longue période. Si l'avance concerne des dépenses de recherche de l'année précédente, les fonds sont décaissés en une seule fois, après audit de la déclaration de CIR. S'il s'agit de travaux de recherche de l'année en cours, les fonds sont décaissés progressivement, au fur et à mesure de l'engagement des dépenses de CIR.

« L'avance de trésorerie sur CIR est un important outil de gestion des ressources financières d'une société dans les biotechnologies, générant peu ou pas de chiffre d'affaires », souligne Baptiste Pourtout, responsable financier d'ABIVAX. Issue d'un partenariat avec le CNRS, cette société développe un candidat médicament anti-VIH. « Cette avance devient essentielle en période de levée de fonds, lorsqu'il est nécessaire de rassurer les investisseurs, sans pour autant subir leurs contraintes de calendrier ou les aléas des marchés financiers. »

« Le préfinancement du CIR vient renforcer notre trésorerie et intensifie nos efforts de R&D à un moment crucial du développement de notre entreprise », confie Frédéric Hammel, directeur général d'ETHERA. Cette spin-off du Laboratoire Francis Perrin (CNRS/CEA) se spécialise dans des solutions innovantes de diagnostic et de traitement de la pollution chimique de l'air intérieur. « Débloqué rapidement, le financement valide notre méthodologie de valorisation du CIR. »

 

Contacts :
Arnaud Chambriard / Neftys/ T. +33 6 48 36 37 30 / arnaud.chambriard@neftys.fr
Djelloul Benaida / Neftys / T. +33 6 99 96 62 02 / djelloul.benaida@neftys.fr