CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Distinctions

VECT-HORUS : le transport de médicaments vers le cerveau primé par Frost & Sullivan

La start-up française VECT‐HORUS, issue du CNRS et spécialisée en biotechnologies, s’est vu décerner le prestigieux Prix européen Frost & Sullivan 2016 du leadership - Best Practices Award 2016 - pour sa technologie innovante VECTrans® qui favorise le transport de médicaments vers le cerveau.

illustration

Leader européen dans la conception de vecteurs facilitant la délivrance de médicaments dans le cerveau et autres organes ou tumeurs, VECT‐HORUS vient de recevoir le prix Frost & Sullivan 2016 du leadership pour sa technologie VECTrans® unique en Europe.

Décerné par le cabinet de consultants américain Frost & Sullivan, ce prix récompense les sociétés faisant preuve d’excellence dans le développement de technologies innovantes et de meilleures pratiques au sein d'une industrie. Il vient apporter à VECT-HORUS, spin-off du laboratoire Neurobiologie des interactions cellulaires et neurophysiopathologie (CNRS/Aix Marseille Université) créée fin 2005 par Michel Khrestchatisky, une nouvelle reconnaissance internationale.

L’innovation de rupture développée par VECT-HORUS - VECTrans® - a réussi le tour de force de lever le verrou technologique de la barrière hémato‐encéphalique, un système vasculaire très particulier du cerveau qui restreint drastiquement le passage de médicaments du sang vers le tissu nerveux. Seulement 2 % des médicaments développés à ce jour par l’industrie pharmaceutique passent cette barrière, limitant l’efficacité des traitements des maladies neurodégénératives et du système nerveux central (Parkinson, Alzheimer, Sclérose en Plaques, Epilepsies…). En s’appuyant sur des vecteurs qui, couplés à des molécules thérapeutiques, ciblent différents récepteurs, VECTrans® améliorent le transport de ces dernières vers le cerveau ou les tumeurs. Le transport par le biais de récepteurs (Receptor‐mediated transport) est en effet considéré comme le plus sûr et le plus efficace pour atteindre le cerveau. Les vecteurs développés par VECT-HORUS sont protégés par plusieurs familles de brevets délivrés ou déposés.

VECT-HORUS propose à des sociétés pharmaceutiques ou de biotechnologies l’accès à sa plateforme technologique innovante pour favoriser le transport de leurs médicaments vers le cerveau. La société a rejoint récemment la communauté BPI France Excellence et signé des collaborations de recherche avec des grands laboratoires pharmaceutiques français : SANOFI, pour le traitement d’une maladie neurodégénérative, et Advanced Accelerator Applications (AAA), leader européen dans le domaine de l’imagerie moléculaire et nucléaire.

La société développe par ailleurs des molécules vectorisées dédiées à d'importants besoins médicaux non satisfaits, tels que la diminution des lésions cérébrales suite à un arrêt cardio-respiratoire ou une hypoxie néonatale, le traitement de différents cancers, dont le cancer du pancréas, ou encore le traitement de maladies génétiques rares (maladies lysosomales). Elle emploie actuellement une vingtaine de collaborateurs, essentiellement en R&D.

 

Contact :

Alexandre Tokay / Président de VECT-HORUS / alexandre.tokay@vect-horus.com