CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Créations d'entreprise

Manipulation d'objets 3D avec la start-up Cintoo 3D

illustration

Selon Robert Kross, senior vice-président Design, Lifecycle and Simulation, chez Autodesk, « les données 3D sont au centre du processus de design de produits et le Cloud libère ces données pour les rendre accessibles depuis n’importe quel endroit et à n’importe quel moment ». Il devient donc nécessaire de posséder des technologies permettant de traiter en temps réel ces données afin de pouvoir les afficher à moindre coût et sur différents dispositifs, qu’il s’agisse d’ordinateurs ou d’équipements mobiles (Smartphones, tablettes, etc.).

Cintoo 3D propose des technologies brevetées permettant de traiter en temps réel tous types de modèles de surfaces et de volumes de grande taille. Ses technologies, intégrées dans une suite logicielle, améliorent notamment la taille des données compressées, la qualité des données restituées, les coûts de calcul, de stockage et de transmission. Elles permettent également de générer des niveaux de détails (LOD) pour gérer la multi-résolution et implémentent le calcul parallèle sur les processeurs graphiques (GPU).

Ces technologies se présentent sous forme d'une bibliothèque logicielle qui inclut des outils de remaillage, de compression/décompression, des formats de fichiers multi-résolution, une bibliothèque de programmation ainsi que des logiciels de visualisation 3D et de streaming. La première version de la boîte à outils sera commercialisée début 2014.

Les clients identifiés sont des éditeurs logiciels des mondes de la 3D - conception assistée par ordinateur, multimédia, systèmes d'information géographique, énergie, médical - des intégrateurs de solutions basées sur le Cloud Computing, ainsi que des partenaires stratégiques comme les constructeurs de processeurs graphiques. Plusieurs industriels ont déjà manifesté leur intérêt pour ces technologies et y voient un fort potentiel différenciateur en les intégrant dans leurs processus de traitement.

 

Marc Antonini / Laboratoire informatique, signaux systèmes de Sophia Antipolis / T. +33 4 92 94 27 18 / am@i3s.unice.fr / www.i3s.unice.fr

Leonardo Hidd Fonteles / T. +33 4 92 94 26 91 / fonteles@cintoo3d.com