Chronologie      
  C'est dans l'histoire de l'ordre des Primates que s'inscrit la divergence qui aboutit à l'humanité
 

Homo sapiens appartient à l'ordre des Primates lui même l'un des quelques vingt ordres qui composent la classe des Mammifères. Il y a environ 200 espèces de Primates.
C'est dans l'histoire de l'ordre des Primates que s'inscrit la divergence qui aboutit à l'humanité.

 

De cette divergence, on peut estimer que les racines remontent à environ 5 millions d'années sans que l'on soit bien sûr des détails de parenté. En particulier parce que jusqu'à présent peu d'échantillons fossiles couvrent la période entre 5 et 10 millions d'années.

 
         

 



© Cnrs/Coppens
 


Les premiers "hommes" sont les Australopithèques qui comportent plusieurs espèces et qui ne sont connus qu'en Afrique. Ils apparaissent au cours du Pliocène entre 5,3 et 1,6 million d'années et s'éteignent au début du Pléistocène entre 1,6 million et 900000 ans. Ils sont assez bien connus, on a recensé plus de 1000 sites de fouilles.

 



© Cnrs/Coppens
 


Australopithecus robustus a été découvert en Afrique du Sud en 1938.

 

© Cnrs/Coppens
 


Le plus ancien spécimen d'Homo : Homo habilis a été découvert en 1960 dans la gorge d'Olduvai en Tanzanie. Il correspond à la fin du Pliocène (entre 2,5 et 1,5 million d'années).

 

© Cnrs/Coppens
 


Une forme plus évoluée : Homo erectus apparaît au début du Pléistocène sans doute en Afrique. On le trouve en Asie (restes datés entre 1,6 million et 250000 ans) et peut-être en Europe. C'est par lui que semble se produire la dispersion de l'humanité hors d'Afrique.

 

 

© Cnrs/Coppens
 


L'Homo sapiens, semble apparaître progressivement en Afrique à partir de l'Homo erectus. Son origine est difficile à établir car il y a peu d'exemples anciens et ils présentent des caractères différents : les formes définitives ne sont pas fixées, l'évolution est "mosaïque", elle part dans plusieurs directions.
On trouve des restes sur les bords de la rivière Omo au sud de l'Ethiopie datés entre 200000 et 70000 ans, d'autres au Moyen Orient datés de 100000 ans. Homo sapiens est peut-être précédé d'un stade archaïque, on le trouve il y a environ 500000 ans en Asie et en Europe. Les populations de type " Cro Magnon " sont présentes en Asie il y a 100000 ans et répandues en Europe il y a 35000 ans. Les squelettes sont rares au début de la période Paléolithique (entre 200000 et 15000 ans) de l'histoire humaine.

 

© Cnrs/Coppens
 


L'Homme de Néandertal, une forme sans doute archaïque d'Homo sapiens, est lui aussi présent en Asie, en Europe et en Afrique entre 130000 et 10000 ans. Il est contemporain du Cro Magnon avec lequel il partage la même culture (le Moustérien entre 90000 et 30000 ans). Il disparaît brusquement.

     


Il y a 1,6 million d'années se produit un changement climatique majeur qui va se traduire par une série de glaciations (au moins quatre) et de déglaciations entraînant des modifications climatiques sur l'ensemble de la planète notamment par des changements de pluviométrie dans les régions tropicales et des évolutions marquées du niveau des mers qui vont bouleverser la géographie. L'histoire de l'homme semble très liée à ces changements marqués de climats.

         
     
Précédent I Fermer