La méiose est une division cellulaire qui, en alternance avec la fécondation, joue un rôle essentiel pour la reproduction sexuée, car elle est à l'origine des gamètes. Les deux divisions cellulaires de la méiose permettent de passer d’une cellule diploïde (à 2n chromosomes) à quatre cellules haploïdes (à n chromosomes) qui sont les gamètes. La méiose se produit uniquement dans les cellules germinales. Au cours de la première division, des échanges se produisent entre les chromatides de deux chromosomes homologues, ce sont les crossing-over. Le résultat est l'apparition d'associations nouvelles entre les allèles des gènes portés par les chromosomes impliqués dans ces échanges. Un autre phénomène permet également la production d'associations nouvelles entre les allèles d'origine maternelle ou paternelle, c'est la répartition aléatoire des chromosomes d'origine maternelle ou paternelle vers l'un ou l'autre pôle de la cellule au cours de l'anaphase de chacune des divisions de la méiose.
Auteurs : Jacqueline Laurent et Daniel Kerbœuf, Université Paris-Sud, 2000.
Animation réalisée dans le cadre de l'Université en ligne.
Voir aussi : "Génet, réseau d’enseignement en génétique", université de Tours
"Génétique à la carte", université Paris-Sud