presentation
imprimer

Les espèces en danger sur la planète - Les listes rouges de l’UICN

Gorille de montagne des forêts d'altitude (République démocratique du Congo).
© IRD Photothèque  / Laure, Joseph

Les listes rouges de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) - indicateurs de biodiversité concernant les risques d’extinction - permettent de suivre l’évolution du nombre d’espèces « en danger critique », « en danger » ou « vulnérables ».

Ces listes sont particulièrement utilisées pour qualifier l’état de la biodiversité d’un pays, d’une région ou d’un écosystème. Ces classifications sont établies à partir de nombreux critères : taille des populations ; vitesse de l’érosion des populations ; niveau de réversibilité des causes de cette érosion ; surface du territoire occupée ; évaluation quantitative de la viabilité des populations…

Ces listes ont permis de développer des « indicateurs du statut » et, parallèlement, des « indicateurs de connaissance » des espèces, des « indicateurs de tendance », des « indicateurs de pressions » (des causes de déclin) et des « indicateurs de réponses » (les mesures de conservation possibles).

Le suivi de la biodiversité se fait à partir des changements de statuts. Ainsi, si une espèce passe du statut de « en danger » à celui de « en danger critique », on suppose que cela traduit une dégradation de la biodiversité.

La liste rouge des espèces menacées

Grenouille (Agalychnis callidryas) à Turrialba (Costa Rica)
© Bruno Locatelli (www.locatelli1.net)

Pour traduire l’amélioration ou la dégradation de la biodiversité, l’UICN a établi à partir de ses listes rouges un indicateur - l’Indice Liste rouge (ILR). Il est construit à l’aide du nombre d’espèces au sein de chaque catégorie de l’UICN et du nombre d’espèces ayant changé de catégorie. Cet indice montre que l’état de la biodiversité n’a cessé de se dégrader depuis les années 1950.

Rédaction :

Harold Levrel (cadre de recherche à l’Ifremer) et Manuelle Rovillé

Sources de l'article

  • Butchart et al., (2005), “Using Red List Indices to measure progress towards the 2010 target and beyond”, Philosophical Transactions of the Royal Society B., n°360, pp. 255-268.
  • Site « Liste rouge » de l’UICN
  • Cahier de l’IFB « Quels indicateurs pour la gestion de la biodiversité ? », Harold Levrel, 2007

logo cnrs logo frb