presentation
imprimer icone

La mondialisation, vecteur de maladies infectieuses

Les agents pathogènes voyagent aussi

La voiture en ville (France) Au fil des siècles les moyens de transport ont progressé, favorisant les contacts entre humains et leur intrusion dans tous les écosystèmes. L’époque moderne a connu les déplacements de dizaines de millions d'individus sur des espaces transcontinentaux ou intercontinentaux (armées, migrations massives, commerces, tourisme). © Bruno Locatelli (www.locatelli1.net)

Lors de ces déplacements les êtres humains ont souvent amené avec eux, volontairement ou non, des animaux, plantes ou microorganismes qui se sont révélés néfastes aux terres d'accueil en adoptant un comportement de colonisateur et en perturbant la biodiversité locale… Au-delà des contaminations directes, d'Homme à Homme, certaines espèces animales, vectrices ou réservoirs de pathogènes responsables de maladies infectieuses, en arrivant sur un nouveau territoire, ont apporté de nouvelles épidémies…
De nos jours, avec un flux de voyageurs de plus en plus rapide et des échanges commerciaux florissants, ces risques de contamination pourraient même augmenter. Le commerce international des animaux d'élevage l'a d'ailleurs récemment prouvé avec l'extension de la grippe aviaire en Europe.

Voyageurs (Equateur) La mise en place de réseaux de surveillance épidémiologique dans les aéroports et les ports et la surveillance des échanges commerciaux et de l’état sanitaire des animaux transportés est indispensable. Elle permettrait de mieux détecter les nouveaux virus introduits par le commerce, les voyageurs et les animaux et de repérer la contamination des cales (bateaux, avions…) par des espèces hôtes de maladies infectieuses. © Bruno Locatelli (www.locatelli1.net)

Rédaction :

Manuelle Rovillé

Validation scientifique :

Serge Morand (Directeur de recherche à l’Institut des sciences de l’évolution de Montpellier – Université Montpellier 2)

Source :

Dossier IRD Sud en ligne : maladies virales émergentes : un défi pour la science


logo cnrs logo frb